01 Mai2015
 

Il va y avoir un mois que le 4ème numéro du Magazine 200 est en kiosque. Autant dire qu’il est temps d’en dire deux mots !

Magazine 200, n°4 - Printemps 2015 ©cyclo-long-cours.fr

Le sommaire (cliquer sur l’image pour l’agrandir) :

200 n°4 Sommaire (640 x 427)

Comme à chaque fois maintenant, des articles variés mais tous intéressants pour peu que l’on s’intéresse au « vélo de route autrement » (sous titre de la revue).

Du raid (Milan San[s] Remo), de l’Aventure (Vladivostok – Arkhangelsk), des conseils (comment préparer Paris-Brest-Paris) et plein d’autres choses que je vous laisse découvrir…

Le magazine 200 est un trimestriel, alors n°4… cela correspond à une année de bouclée !

Magazine 200, n°1 - Eté 2014 ©cyclo-long-cours.fr Magazine 200, n°2 - Automne 2014 ©cyclo-long-cours.fr Magazine 200, n°3 - Hiver 2014-2015 ©cyclo-long-cours.fr Magazine 200, n°4 - Printemps 2015 ©cyclo-long-cours.fr


Le Magazine 200 sur Cyclo-long-cours.fr

18 Avr2015
 

Samedi 18 avril, je suis parti à Caudan (Morbihan, près de Lorient) pour réaliser un BRM de 300 kilomètres.

Ce brevet me tiendra lieu de 21ème étape de mon Dodécaudax Continu.

18 avril 2015 : 309 km, Dodécaudax 21/21 (BRM 300 Caudan)

2015 est une année avec Paris-Brest-Paris, une épreuve qui exige pour pouvoir s’inscrire de valider quatre BRM : 200, 300, 400 et 600 (kilomètres).
Les « 200 » de mon secteur tombaient les dimanches 22 ou 29 mars derniers, jours des élections départementales. Étant triplement impliqué dans ces élections (en tant qu’électeur, en tant qu’élu local et donc organisateur et tant que suppléant d’un candidat) il était hors de question pour moi de pouvoir participer à ces brevets.
De toute façon, la distance de 200 kilomètres, comment dire… disons qu’en cette saison ça devient un peu court !
Le 300 est plus intéressant, en ce sens que c’est la distance qu’il me faudra accomplir quotidiennement cet été si je veux boucler la TRANSCONTIENENTAL RACE dans les temps.

Ce brevet, annoncé comme faisant 302,5 kilomètres, compte trois contrôles intermédiaires :

  • Malestroit, km 87
  • Guérande, km 169
  • Trédion, km 235

18 avril 2015 : 309 km, Dodécaudax 21/21 (BRM 300 Caudan)

Le départ du brevet étant fixé à 06h00, je mets mon réveil à 02h30… Mes affaires sont prêtes mais j’ai 135 kilomètres à faire pour me rendre au départ…
Remarquez que ma règle est respectée : pas plus de kilomètres en voiture que ce que je vais faire à vélo !

N’empêche que ça fait une nuit bien courte… couché 23h00, levé à 02h30…

Dès le réveil, la première chose qui me frappe : dehors c’est le déluge !
Sur la route ce sera la même chose même si tout le long je me rassure en me disant que le départ n’est qu’à 06h00, c’est dans le Morbihan… et donc que ça va se calmer.

C’est d’autant plus rageant qu’il règne un temps extraordinaire sur la pointe Bretagne depuis un certain temps (on a battu des records. Des températures en avril que l’on ne voit pas toujours en juillet-août…). Et alors que l’on annonce à nouveau du beau temps pour demain et les jours suivants… et bien aujourd’hui il fait moche ! Très moche…

Pourtant la météo annonçait : « pluies éparses le matin et éclaircies l’après-midi »… C’est censé se lever après 11h00…

En tout cas, arrivé à Caudan… il pleut toujours. Gentiment certes, mais c’est toujours de la pluie…

L’accueil est chaleureux et sympathique. Je me suis inscrit par courrier il y a quelques jours et donc les formalités sont rapides.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Un petit déjeuner nous est proposé : café, quatre-quart, chocolat…

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Petit à petit les participants arrivent et la salle se remplit. Nous serons 110 à 120 à prendre le départ.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Après un bref rappel des consignes d’usage, le départ est donné… Sous la pluie, le vent froid et la nuit noire…

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Si un départ à 06h00 implique encore un départ de nuit, il n’y a tout de même pas longtemps à rouler avant que le jour ne se lève.
Je suis parti avec ma nouvelle lampe frontale, sur laquelle je rédigerai prochainement un article…
À 07h15 je n’en ai plus besoin et peux l’éteindre. Je profite « d’un arrêt technique » un quart d’heure plus tard pour l’enlever.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Le ciel est bien chargé. Rien à attendre de ce côté là. Seuls des champs de colza apportent régulièrement une touche de couleur dans tout ce gris…

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Régulièrement la pluie reprend…

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Pour cette sortie, j’inaugure mon nouveau « tableau de bord » tout en alu. Tout juste installé la veille au soir…
Du coup je n’ai pas vraiment eu le temps de préparer mon parcours, me contentant de recopier la feuille de route officielle sur une fiche bristol glissée dans la pochette étanche…
Cela me vaudra quelques kilomètres de rab… Mais aujourd’hui ce n’est pas grave, je suis là pour engranger des kilomètres.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Enfin, nous voilà à Malestroit, km 87 et premier contrôle.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Le premier bistrot que je vois en arrivant est déjà pris d’assaut par un groupe de cyclistes.
Afin que tout le monde vive, je préfère aller voir un peu plus loin dans le centre bourg.
Je rentre dans un bar où il n’y a pas un seul cyclo… en revanche il est plein de motards !
Le patron « a une gueule » comme on dit. Je l’aurais bien vu dans un vieux film de gangsters en noir & blanc (que l’on ne se trompe pas, mes propos sont flatteurs).
En tout cas, il est super sympa mais son tampon ne porte pas le nom de la commune. Pas bon pour valider mon passage.
Je ressors et rentre dans la maison de la presse à côté.
L’accueil est moyennement chaleureux (que l’on ne se trompe pas, mes propos ne sont pas flatteurs !) mais j’obtiens tout de même mon coup de tampon. C’est l’essentiel !
Je reviens dans mon bistrot.
Je commande un Coca et mange un de mes sandwichs.
Derrière moi j’entends un des motards dire : « P. ! J’ai plus froid que sur ma moto ! »
Un de ses potes de lui répondre : « T’as qu’à aller manger dessus ! »

Je ne m’attarde pas plus et reprends la route.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

J’ai l’impression que ma selle à basculé sur l’arrière…
L’impression se confirme, maintenant la selle a totalement basculé, impossible de continuer ainsi !
Je m’arrête avec évidemment l’intention de la remettre en place et de resserrer sa fixation…
Mais voilà que je ne trouve pas mon outil multi-fonctions dans son rangement… il a dû rester sur mon autre vélo!
Comme je viens de passer devant un groupe de maisons, je fais demi-tour (en danseuse) pour voir si quelqu’un n’aurait pas une clé Alène…
C’est à ce moment qu’arrive Jean-Marie sur son vélo couché que j’avais doublé peu de temps avant.
(Nous nous sommes déjà vus sur un certain nombre de brevets, dont Londres-Édimbourg-Londres en 2013)
Il me dit avoir ce qu’il faut.
Nous tentons de resserrer le chariot de selle mais… impossible !
En y regardant de plus près je m’aperçois qu’une rondelle est cassée et surtout que l’écrou a disparu…
Il n’est pas à nos pieds donc j’ai du le perdre en route. Une fois la rondelle cassée, l’écrou a dû se desserrer et prendre le large…
Je décide de ranger toute ma quincaillerie dans ma sacoche et de continuer (en danseuse !) jusqu’au prochain village pour voir si je ne pourrais trouver de quoi me dépanner dans un garage…

C’est le comble : condamné au régime sans sel[le] alors que je me rends à Guérande !
(Guérande est une cité médiévale renommée pour ses marais salants)

Mais le comble n’aura pas lieu !
Miracle !
Alors que je m’apprête à ouvrir ma sacoche, j’aperçois l’écrou perdu… coincé dessus dans une lanière !
Je remonte vite fait la selle malgré l’absence de la rondelle demi-lune cassée, en espérant que la tige de selle (carbone) n’en souffrira pas…
Merci Jean-Marie pour l’outillage et le coup de main.

Il est temps de reprendre la route pour Guérande.

Le canal de Nantes à Brest.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

On franchit la Vilaine.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

C’est sûr qu’avec ce temps là, elle n’est pas très belle, la Vilaine… (oui, je sais, elle est facile !)

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Et enfin, Guérande, deuxième contrôle, kilomètre 169.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Je décide de me trouver un bistrot en centre ville, à l’intérieur des remparts, pour valider mon contrôle.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Le premier bar dans lequel je m’arrête a le fameux « tampon qui va bien » !
J’y fais halte.
Deuxième ravito : un Coca, deux sandwichs et un chocolat chaud.

Je ne m’attarde pas plus que nécessaire et reprends la route, cap au Nord, pour Trédion.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Mon problème de selle à induit des effets secondaires.
D’abord le basculement puis la réparation à la va-vite ont entrainé une position de pédalage non optimale. Je sens que mes genoux chauffent…
Passant devant une pharmacie je m’arrête acheter un tube de Voltarène « au cas où »…

Nous franchissons à nouveau la Vilaine, pas très loin de son estuaire.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Km 235, me voici à Trédion, 3ème et dernier contrôle intermédiaire.

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Le bourg est tout petit.
Je vais droit au bistrot qui fait aussi boulangerie.
La patronne est enjouée et l’accueil particulièrement sympa.
Elle accueille tous les cyclos qui arrivent après moi avec la même bonhomie.

Parmi ceux-ci il y a deux gars en tandem.
Tout en casse-croûtant un cyclo dit à un des tandemistes : « c’est dingue, tu ressembles à Lamouller ! »
« Ça tombe bien » lui répond le gars en question, « c’est moi ! »
(Dominique Lamouller est le président de la Fédération Française de Cyclotourisme – FFCT. Il est venu faire ce brevet avec son frère, en tandem)

Pour ce dernier ravito avant l’arrivée : un Coca, un sandwich et un chocolat chaud.
(Pour ceux qui veulent tout savoir, mes sandwichs sont fait de pain de mie carré, de beurre demi-sel mais pas demi-mesure et de jambon blanc et bio !)

Il est temps de reprendre la route pour le dernier tronçon de 68 kilomètres.
Alors que je repars, un groupe de cyclos arrive. Ils sont de Naizin (Morbihan, près de Pontivy). J’avais fait leur connaissance lors de la Nyctalope en décembre 2013…

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

18 avril 2015 : BRM 300 Caudan ©cyclo-long-cours.fr

Le club de Caudan a bien fait les choses. Les deux derniers kilomètres sont fléchés. Inutile de s’interroger à tous les carrefours pour retrouver notre point de départ.

Alors que j’arrive un gars vient me faire « la causette ». Heureusement que je ne suis pas à la minute près car le chrono continue de tourner tant que je ne me suis pas présenté pour le tampon final !

Olivier (organisateur du brevet est là) ainsi que plusieurs bénévoles. Un casse-croûte nous attend ainsi que des boissons !
En dehors de la météo ( 😀 ), le club de Caudan a vraiment bien fait les choses ! Merci à vous ! 😉

Je termine ce brevet avec cinq heures de marge sur le délai. Sachant que je ne cherche pas à battre des records et que j’ai eu ces problèmes avec ma selle.
N’ayant pas pris le temps de préparer le parcours il m’est arrivé également à quelques reprises de dépasser une bifurcation et de devoir faire demi-tour.
Bilan : 309 kilomètres au lieu de 302,5.
Un dénivelé cumulé de l’ordre de 2900 mètres donc plutôt modéré par rapport aux parcours du Finistère.

Finalement je n’ai pas eu besoin de la crème anti-inflammatoire. Mes genoux n’ont pas souffert des 200 kilomètres de réglage approximatif de la selle.
Au niveau physique ces 300 kilomètres se sont bien passés.

Dommage que la météo n’ait pas été plus souriante.
Le ciel nous a plutôt joué « 50 nuances de gris ». Qui a dit que nous étions maso ?

A vélo, oui ! A la chaîne, Non !

Les 21 circuits réalisés jusqu’ici :

Dodécaudax Continu : 21ème mois

Pour consulter les différents parcours de mon Dodécaudax

01 Mar2015
 

Nous voici à 24 semaines du départ du prochain Paris-Brest-Paris (PBP).

Rappelons que pour pouvoir s’inscrire à cette épreuve il est obligatoire d’avoir validé au préalable les quatre BRM suivants : 200, 300, 400 et 600 kilomètres.

Voici le tableau publié par l’ACP (Audax Club Parisien : organisateur du PBP) concernant les BRM prévus en Bretagne cette année :

PBP2015 Brevets Bretagne (640 x 490)

(Cliquer sur le tableau pour l’agrandir)

Rappelons qu’il est possible de remplacer un brevet par un brevet plus long (par exemple si vous n’avez pu effectuer un brevet de 200, vous pouvez remplacer celui-ci par un brevet de 300 kilomètres, ou un brevet de 600 par un brevet de 1000…).

25 Jan2014
 

Affiche officielle PBP 2015C’est aujourd’hui que l’ACP (Audax Club Parisien) lève le voile officiellement sur l’édition 2015 du Paris-Brest-Paris.

Cela quatre jours après un petit cafouillage de Saint-Quentin-en-Yvelines (la ville ayant prématurément mis en téléchargement sur son site un brouillon de la plaquette du prochain PBP) qui a créé le « buzz » comme on dit aujourd’hui.
Preuve, s’il en était besoin, que l’approche (encore 568 jours tout de même !) de cette épreuve mythique provoque toujours l’émoi parmi les cyclistes au long cours et les aspirants…

Désormais c’est confirmé, la 18ème édition de PBP aura bien lieu du dimanche 16 au jeudi 20 août 2015.

De façon maintenant classique il faudra avoir réalisé la série de BRM 200, 300, 400 et 600 pour pouvoir s’inscrire (et cela en 2015 évidemment).

Si les inscriptions auront lieu du 6 juin au 14 juillet, le système de pré-inscription introduit en 2011 est reconduit pour 2015 : ceux qui auront réalisé un BRM entre novembre 2013 et octobre 2014 seront prioritaires pour s’inscrire.

BRM réalisé en 2014 Pré-inscription dès le
1000 ou 1200 Km 26 avril 2015
600 Km 03 mai 2015
400 Km 10 mai 2015
300 Km 17 mai 2015
200 Km 24 mai 2015


Comme la dernière fois, trois délais sont possibles :

  • 80 heures maximum : départ dimanche 16 août 2015 à partir de 16h00;
  • 90 heures maximum : départ dimanche 16 août 2015 à partir de 18h00;
  • 84 heures maximum : départ lundi 17 août 2015 à partir de 05h00.

Les départs seront organisés par vagues de 300 personnes, espacées de 15 minutes. Pour éviter les attentes, l’horaire précis du départ sera choisi lors de la préinscription.

La localisation des points d’accueil et de contrôle sera identique à celle de l’édition précédente.

Points d’accueil et contrôles Étape
Dreux (au retour) 65 km
Mortagne-Au-Perche 75 km
Villaines-La-Juhel 81 km
Fougères 88 km
Tinténiac 54 km
Quédillac 26 km
Loudéac 59 km
St-Nicolas-Du-Pélem 46 km
Carhaix-Plouguer 33 km
Brest 85 km


Bref, pas de chamboulement pour cette prochaine édition…

La plaquette officielle :

Plaquette officielle PBP 2015

Plaquette officielle PBP 2015

Le site officiel de Paris-Brest-Paris 2015 maintenant en ligne !

Le site de Saint-Quentin-en-Yvelines consacré au PBP

Premiers départs de PBP 2015 il y a 1158 jours, 12 heures, 43 minutes

Retrouvez tout ce que j’avais publié lors de l’édition 2011 de Paris-Brest-Paris !

21 Jan2014
 

La ville départ de Paris-Brest-Paris, Saint-Quentin-en-Yvelines vient de griller la priorité à l’ACP (Audax Club Parisien) organisateur de l’épreuve !

En effet, sur son site la ville vient de dévoiler les dates de la 18ème édition du PBP Randonneur : du 16 au 20 août 2015 !

Alors que l’ACP doit dévoiler samedi prochain (25 janvier 2014 à 15h00) à Paris la plaquette de la prochaine édition de Paris-Brest-Paris, une version a été momentanément proposée en téléchargement sur le site de St-Quentin !

Cette version, qui n’était qu’un brouillon de la véritable plaquette a depuis été retirée.


La version officielle sera dévoilée, comme il se doit, par l’ACP le weekend prochain.
Un peu de patience, PBP c’est dans 572 jours !

Sous réserve de modifications dans la plaquette définitive :

  • il semble que le système de pré-qualifications mis en place il y à quatre ans soit reconduit : ceux qui auront réalisé un BRM entre novembre 2013 et octobre 2014 seront prioritaires pour s’inscrire au PBP 2015;
  • les quatre brevets qualificatifs sont toujours exigés : 200, 300, 400 et 600 km. Ces brevets devront êtres réalisés en 2015;
  • comme la dernière fois, trois délais sont possibles : 80, 90 et 84 heures;
  • les départs seront organisés par vagues de 300 personnes, espacées de 15 minutes. Pour éviter les attentes, l’horaire précis du départ sera choisi lors de la préinscription.

Retrouvez tout ce que j’avais publié lors de l’édition 2011 de Paris-Brest-Paris !

30 Mai2013
 

Depuis vingt ans, le départ et l’arrivée du Paris-Brest-Paris se font en fait à Guyancourt dans les Yvelines.

En mars dernier je reçois sur cyclo-long-cours un message de Madame Armelle Eyraud, secrétaire du comité de jumelage de Guyancourt.
La carte que j’avais publiée pour le PBP 2011 l’intéresserait en vue de réaliser un set de table pour l’accueil de leurs amis allemands ce moi de mai.

Notons tout de suite l’honnêteté de la démarche : à une époque où il est si facile de s’approprier le travail d’autrui sur internet, cette demande d’autorisation se doit d’être saluée !

Impliqué de mon côté dans les relations européennes je ne pouvais qu’accéder à sa demande.
Je lui transmis donc le fichier dans une définition suffisante pour une impression au format A3, sous réserve de recevoir un exemplaire du fameux set de table et pourquoi pas, un petit article.

Voici l’article rédigé par Madame Eyraud :

Jumelage Guyancourt-Pegnitz, mai 2013 ©Armelle Eyraud pour cyclo-long-cours.fr

Le lien vers le site du jumelage de Guancourt.

L’article paru dans « Guyancourt Magazine » n°458 du 30 mai 2013 :

Guyancourt Magazine n°458 du 30 mai 2013

Et bien sûr, le set de table aux couleurs du « Paris-Brest-Paris » !

Set de table Paris-Brest-Paris