17 Fév2018
 

Même si cette année sera majoritairement consacrée à des épreuves de longues distances à VTT, je n’ai pas l’intention d’abandonner les sorties « route » sur mon titane.

D’ailleurs je prévois un BRM de 1000 kilomètres mi-juin et, qui sait, peut-être une Diagonale cet été…

L'Elorn, vue du pont Albert Louppe

L’Elorn, vue du pont Albert Louppe

16 Fév2018
 

Sortie tardive pour finir sur le pont Albert Louppe au moment de « l’heure bleue ».

Attendre le chargement du diaporama

26 Jan2018
 

Deux entrainements en extérieur pour aujourd’hui.

J’ai été courir 13 kilomètres à midi (pas de photo) et sortie VTT (sur petites routes) en toute fin de journée.
L’occasion de rentrer par le pont Albert Louppe au moment de « l’heure bleue ».

17 Jan2018
 

Je l’ai déjà dit, entre deux « saisons » je n’arrête pas l’entrainement.
En revanche, je varie les plaisirs.

Pour la fin de l’année civile je bascule sur de l’entrainement quasi exclusivement en salle.
À compter du 1er janvier je commence à alterner, introduisant une dose progressive de sorties extérieures.
Sans pour autant négliger la PPG (Préparation Physique Générale).

Pour les sorties, je jongle avec mes différents engins, en fonction des envies et des priorités de l’année.

En cette fin de journée, passage sur le fameux pont Albert Louppe.
Même les jours où le soleil ne s’est pas levé, c’est là que l’on peut avoir la chance de le voir se coucher…
Et la vue sur la rade de Brest, ou sur l’Élorn, est toujours aussi spectaculaire.

Coucher de soleil sur la rade de Brest

À l’ouest, qu’est-ce que c’est beau !

14 Jan2018
 

Aujourd’hui Météo France prévoyait « éclaircies ».
Comprendre : pas de pluie ou d’averses…
Un grand mieux par rapport aux jours précédents !
Si, si !

Effectivement, une fois le brouillard matinal dissipé, la brume a laissé apercevoir une lumière au bout du tunnel !

Sortie à VTT cet après-midi.
Je confirme, pas d’erreur, c’est cet après-midi, pas en fin de journée…

Initialement mon intention était de prendre le VTT mais de rester sur le bitume.
En effet, la French Divide comprend environ 30% de route, soit environ 650 kilomètres.
Kilomètres qu’il faudra bien faire avec le VTT.
J’y reviendrai.

Évidemment je n’ai pas pu m’empêcher d’emprunter quelques bourbiers chemins…

Après avoir franchi le pont Albert Louppe, circuit en presqu’île de Plougastel.

Un « truc » à savoir : traverser le pont Albert Louppe un dimanche après-midi… c’est une belle épreuve de franchissement au milieu d’obstacles mouvants et imprévisibles…

Le pont Albert Louppe le dimanche après-midi

Le pont Albert Louppe le dimanche après-midi

08 Jan2018
 

En préparation de mes deux objectifs « gravel » de l’année (la Gravel Tro Breizh en mai et la French Divide en août) je compte certes « travailler » le VTT pur et dur et les chemins roulants, mais il ne s’agirait pas de laisser de côté l’entrainement sur route.

En particulier sur route avec le VTT.
Si la French Divide comprend 30% de route, cela représente tout de même environ 650 kilomètres de bitume.
Distance qui sera à faire avec le VTT et non pas avec mon SEVEN titane de route.
Autant ne pas négliger cet aspect.

De toute façon, à part se cantonner aux chemins locaux il faudra bien emprunter des bouts de route pour rejoindre d’autres terrains de jeu.

Aujourd’hui petit tour en presqu’île de Plougastel.
L’occasion d’emprunter le pont Albert Louppe.

La rade de Brest vue du pont Albert Louppe

La rade de Brest vue du pont Albert Louppe