04 Déc2016
 

165Le titre d’un magazine vélo qui a su renouveler le genre.
Le kilométrage à partir duquel on entre dans une autre dimension.
La distance minimale à accomplir chaque mois, une année durant, pour réaliser un Dodécaudax.

Et enfin, 200 c’est :
le nombre de Dodécaudax menés à leur terme en ce 4 décembre 2016 !

Logo Dodécaudax ©cyclo-long-cours.fr
BRAVO aux 243 randonneurs qui ont osé se mesurer à ce challenge !
FÉLICITATIONS aux 125 randonneurs qui ont bouclé ces 200 Dodécaudax !

08 Nov2016
 

Nous sommes exactement à sept mois du départ (jeudi 8 juin 2017) et à cette heure les trois quarts des places sont prises (37 inscrits pour 50 places)…

Pour l’instant ne sont inscrits que des coureurs en « solo ».

Sur les 37 : 4 femmes, ce qui est plutôt élevé pour ce type d’épreuve, et 6 Français (même remarque !).

BOUTEZ EN AVANT

BOUTEZ EN AVANT !

31 Oct2016
 

Octobre s’achève et avec lui mon deuxième mois de préparation intensive en vue des objectifs 2017…
J’aurai l’occasion d’y revenir…

Sachez simplement, pour l’instant, que mon entrainement hebdomadaire est intense du lundi au vendredi.
Le samedi est plus cool, avec une vingtaine de kilomètres de rando (à pied donc), et le dimanche… c’est repos !

Hier, 29 septembre, nous partons pour une marche de 23 kilomètres (en fait au départ on partait pour 18 km…) sur un circuit qui n’existe plus et avec un guide un peu léger dans ses descriptifs et totalement périmé…

Suite à une erreur (le guide indiquant de longer la D111 alors qu’il s’agissait en fait de la D11 un peu plus loin), mon regard est attiré par une feuille de journal dans les herbes du bas-côté…
Ou plus précisément par les mots « BREST – PARIS » en tête de la feuille en question…

Je la déplie du bout du pied et je découvre…

PARIS - BREST - PARIS

Cliquez sur l’image pour agrandir le texte de l’article

Nous sommes sur une petite route de campagne du côté de Guimiliau (Finistère), les bas-côtés sont propres, et la feuille ne peut être là depuis longtemps car elle est à peine humidifiée par l’herbe.
En cherchant je découvre une deuxième feuille un peu plus loin…
Mais ce sera tout.

De ces deux feuilles ( = 8 pages) il n’y a pas moyen d’en tirer le nom du journal ni sa date.
Un certain nombre de résultats de courses cyclistes sont énumérés, tous s’arrêtant en 1971…
(1971 a également été la dernière année de participation conjointe des « allure libre » et des « audax » au Paris – Brest – Paris).

DYNAMIX & Gitane

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En tous cas, à cette époque le « dopage » se faisait à la « DYNAMIX – Boisson dynamisante et tonique. Riche en vitamine C »…

J’imagine qu’un coup de vent facétieux aura fait s’envoler ces deux feuilles d’une remorque au contenu destiné à la déchetterie…

Hasard, coïncidence, destinée…
Se reposer du vélo et tomber au détour d’un chemin sur un article sur Paris – Brest – Paris !
Il est des choses dont il est difficile de se défaire…

laffaire-tournesol-640x276

Le sparadrap du Capitaine Haddock – L’Affaire Tournesol – © HERGÉ

07 Sep2016
 

Cette année j’étais de la première édition de la TransAtlanticWay (TAW).

Sur 29 à avoir finalement pris le départ, nous sommes 19 à être allés jusqu’au bout de l’épreuve

Contrairement à la TCR l’essentiel du parcours de la TAW est imposé et suit le parcours de la Wild Atlantic Way, plus longue route côtière du monde.

TransAtlanticWay ©cyclo-long-cours.fr

Certains participants (6 sur 19) ont été amenés à raccourcir le parcours…
Plutôt que de les éliminer, l’organisateur a fait le choix de leur octroyer une pénalité… allant jusqu’à 1 jour et 20 heures !…

Ce choix de l’organisateur me parait discutable : envisagerait-on de se contenter d’octroyer une pénalité à un athlète qui couperait des tours de stade d’un 5000 mètres ?

Cette remarque mise à part, l’organisation de cette épreuve, dont c’était la première édition, était excellente. Surtout par rapport à la TCR…

En dehors d’un sms puis d’un coup de fil de l’organisateur reçus peu après mon arrivée à Blarney Castle (fin de la TAW), il y a quelques jours dans la boîte aux lettres, le « diplôme » :

Diplôme TAW 2016

Diplôme TAW 2016

13 jours ce n’est pas un temps remarquable en soit… Même si en fait je suis bien content d’être allé jusqu’au bout, sans couper le trajet, malgré des problèmes de santé dans les mois précédant le départ (lorsque je suis parti pour l’Irlande il y avait trois mois que je n’étais pas monté sur mon vélo…).

Même si nous n’avons pas été gâtés par la météo, le parcours est vraiment extraordinaire et mériterait d’être vu avec des cieux plus cléments…

Cette année le départ n’a pu avoir lieu comme prévu directement de la cour du Trinity College du fait de travaux devant la sortie de celui-ci.

TAW 2016 - Départ - Trinity College

TAW 2016 – Jour du départ – Travaux du tramway devant Trinity College

En ma présence, promesse a été faite à Adrian O’Sullivan (l’organisateur de la TAW) qu’en 2017 l’entrée principale du Trinity College serait réservée pour le départ…

Adrian a vraiment l’intention de faire de la TransAtlanticWay une épreuve réputée dans le domaine de l’ultra comme la TCR et la TransAm.

Les inscriptions pour 2017 sont déjà ouvertes… Pour 50 participants maximum…

Nous sommes déjà 11 inscrits…

Nous ?
Et oui je me suis déjà inscrit !
Et si tout va bien, cette fois ce ne sera pas pour du tourisme…

Départ de Dublin le jeudi 8 juin 2017.

TransAtlanticWay 2017