29 Mai2017
 

La deuxième édition de la TransAtlantic Way (TAW) sera quasiment identique à la première de 2016.
Si ce n’est que nous partons huit jours plus tôt dans l’année et que nous serons une centaine au départ contre une trentaine en 2016.

Les quelques changements que j’introduis dans mon équipement sont donc uniquement dictés par mon expérience de l’an dernier.

1] Les pneus !

Pour la Transcontinental Race (TCR) en 2015 j’étais parti avec des Schwalbe Marathon Plus en 25 mm (595 grammes pièce).
Bilan : 4300 kilomètres, des routes en mauvais état (Balkans) du « gravel » (Italie, Turquie)… pas une crevaison !

Certes ces pneus sont lourds et beaucoup moins « roulants » que d’autres plus taillés pour « la compet’ ».

Pour la TAW en 2016 je suis parti avec des Schwalbe One, en 25 toujours (225 grammes pièce).
Et il est vrai que ces pneus sont bien plus légers et incroyablement plus « roulants »…
(Le gain est tout de même de 740 grammes pour la paire).
Par « roulant » je fais allusion aux données constructeur (note de 5/6 pour les « One » contre 3,5/6 pour les « Marathon Plus ») mais aussi à mon propre ressenti lors de mes premiers tours de roues avec les « One »…
Seulement, ce qui est vrai en banc d’essai, sur route parfaitement asphaltée pour le Tour de France, avec un vélo léger… l’est-il toujours sur route (très) dégradée et avec un vélo chargé ?

Irlande 2016

Et là, ils sont « rentables » tes « pneus de course » ?

Certains n’ont pas d’état d’âme avec les crevaisons… « on répare et on repart ! » – Avec de l’entrainement on ne perd pas de temps, moins que ce que l’on perdrait avec des pneus moins roulants…

Peut-être… ou pas !
Ceux qui me disent ça roulent autour de chez eux ou sur des BRM.
Ce n’est pas péjoratif de dire cela mais… En cas de crevaison les plus prévoyants emportent une paire de chambres à air… les autres comptent… sur les autres !
Une fois rentré, il suffit de se réapprovisionner chez son vélociste…

Sur la TAW/TCR : vous êtes seul. Le premier vélociste il est… dans vos rêves !

Dingle, Irlande

Dingle, hyper touristique… seul « vélociste » et… seul magasin fermé !

Bref, ce qui est valable pour (vélo + cycliste = 75 kg) en France, ne l’est pas pour (vélo + cycliste + bagages > 100 kg) à des milliers de kilomètres de chez soi…

Donc, pour 2017 adieu aux « One » (qui sont d’excellents pneus que je continuerai à utiliser pour des brevets par exemple).

Pour la TAW 2017 je ne vais pas revenir aux « Marathon Plus » pour autant.
S’ils sont imbattables en terme de protection et de durabilité, leur adhérence sur route mouillée en revanche, n’est pas au top.
Et en Irlande, des routes mouillées, j’en ai vu !

Irlande : TransAtlantic Way 2016

Irlande : TransAtlantic Way 2016 – Sympa, « l’épingle à cheveux ! »

Cette année je vais tester durant la TAW des « Schwalbe Durano Plus » en 28 mm.

Ils ont la même note de protection que les « Marathon Plus » (7/7), ont une excellente accroche sur route mouillée et, même en 28 mm, sont un peu plus légers que les Marathon Plus en 25.

À suivre !

28 Mai2017
 

Et oui, je suis resté de longs mois sans publier d’article…

En fait, j’en ai écrit plusieurs mais… je ne les ai jamais mis en ligne !

Certains le seront vraisemblablement un jour, pour d’autres c’est trop tard…

1] Mike HALL

Indian-Pacific Wheel Race (IPWR)Le 18 mars dernier les participants de la première édition de l’Indian-Pacific Wheel Race (IPWR) prenaient de départ de Fremantle, destination Sidney, pour une traversée Ouest-Est de l’Australie.
Parmi eux : Mike Hall, cycliste longues distances et créateur de la Transcontinental Race.

Le 31 mars, Mike, en deuxième position derrière Kristof Allegaert, était percuté au petit matin par une voiture, trouvant ainsi la mort à 35 ans.

Notre sport n’étant pas du tout médiatisé la nouvelle n’a pas fait les gros titres. Cependant dans le milieu des assidus des longues distances à vélo, cette disparition a eu un grand retentissement.
Parmi le palmarès de Mike Hall on trouve : la première World Cycle Race (2012), le Tour Divide (« verticale » Nord-Sud dans les Rocheuses) en 2013 et 2016 ainsi que la première Trans Am Bike Race (États-Unis : de la côte pacifique à la côte atlantique) en 2014.
En dehors de ces exploits, Mike est surtout connu pour avoir créé la Trancontinental Race, épreuve de plus de 4000 kilomètres en Europe, dont quatre éditions ont déjà eu lieu (j’ai participé à la 3ème édition en 2015).

Mike, Debriefing avant TCR 2015

Mike Hall, Debriefing avant la TCR 2015

Le Magazine 200 avait publié dans son numéro 8 (toujours disponible !) un entretien avec Mike Hall :

Magazine 200 n°8, entretien avec Mike Hall

La disparition tragique de l’organisateur d’une telle épreuve à quelques mois du départ de la cinquième édition a bien évidemment été un choc pour tous. L’édition 2017 aura-t-elle tout de même lieu ?
Une équipe pourra-t-elle se constituer rapidement pour tenter de reprendre le flambeau ?
Une décision, et des responsabilités pas simples à prendre, on le comprend aisément.

2] TransAtlantic Way 2017 – 2ème édition

Le départ approche !
Celui de la course bien entendu (départ de Dublin le jeudi 8 juin prochain), mais bien avant cela mon départ pour l’Irlande.
Comme l’année dernière je pars avec le ferry Roscoff-Cork, lequel n’assure qu’une liaison hebdomadaire.
J’embarque donc à Roscoff vendredi prochain, le 2 juin 2017.

Planning Balade Irlandaise 2017
Vendredi 2 juin Départ ferry de Roscoff
Samedi 3 Arrivée à Cork
Mercredi 7 Briefing au Trinity College, Dublin
Jeudi 8 juin DÉPART TAW
Samedi 17 juin Départ ferry de Cork
Dimanche 18 juin Retour à Roscoff


Les plus attentifs (je sais qu’il y en a !) remarqueront que je reste une semaine de moins en Irlande que l’année dernière

En clair : une fois le départ donné, va pas falloir glander !

À noter que si en 2016 nous n’étions qu’une trentaine à prendre le départ de la première édition, nous serons une bonne centaine cette année.
Mike Hall devait également prendre le départ de la TAW…

3] TransContinental Race 2017 – 5ème édition

La disparition tragique de Mike le 31 mars dernier a bien évidemment laissé un doute sur l’organisation de cette édition.

Ce n’est qu’il y a trois jours, le 25 mai au soir, que nous apprenions que finalement une équipe avait pu se constituer pour reprendre le flambeau.
L’épreuve aura bien lieu !

Confirmation TCR 2017

Bravo à cette équipe pour le courage de leur décision. Nul doute qu’organiser et courir malgré tout cette épreuve est la meilleure façon de rendre hommage à Mike !

Autant dire qu’en rentrant d’Irlande le 18 juin prochain il me faudra me pencher sérieusement sur la préparation de ma route… 4000 km de routes à préparer avant le 28 juillet !

Retour vers l'Aventure

04 Jan2017
 

Voilà, maintenant c’est officiel, mon programme pour 2017 repose sur deux jambes : à l’ouest la TransAtlantic Way (08 juin – 2500 km) et à l’est la Transcontinental Race (28 juillet – 4000 km).
Oui, il y a une jambe plus courte que l’autre !

Deux épreuves hors du commun auxquelles j’ai déjà participé mais que je vais tenter cette fois à quelques semaines d’intervalle (50 jours séparent les deux départs, soit tout juste six semaines pour se remettre).

En 2016 j’avoue avoir traité la TAW un peu par-dessus la jambe. L’organisateur avait changé la date du départ alors que nous étions déjà 17 inscrits ce qui me contraignait à rester une semaine de plus en Irlande (à cause des liaisons en ferry avec la Bretagne) et donc à glandouiller avant le départ. Pour ne pas avoir à glandouiller également après l’arrivée… j’ai trainé la jambe et pris mon temps.

Au mois d’août, en voyant quelques images de la TCR n°4 j’ai commencé à avoir des fourmis dans les jambes… Nostalgie de 2015 et de ma participation à la 3ème édition.
Et puis le nouveau parcours pour 2017 a été communiqué…

Il y aura exactement 20 ans l’été prochain, je participais à un rallye à travers l’Europe centrale.
Le parcours n’était pas exactement le même que celui de la TCR de cette année, mais tout de même bien approchant (en terme de pays traversés).
Le rallye était adossé à un concours photo : nous devions ramener une sélection de 30 photographies prises dans les capitales visitées (à toutes jambes).

En 1997 j’étais également à deux roues… mais à moto !
Je préfère le préciser… même si ça vous fait une belle jambe !

1997 - Bratislava, Slovaquie - © Roland GUILLON

1997 – Bratislava, Slovaquie – © Roland GUILLON

Allemagne, Autriche, Italie, Slovaquie, Bulgarie, Roumanie, Grèce… étaient au menu de ce rallye tout comme ils sont au programme de cette TCR.
Il y aura intérêt d’avoir de bonnes jambes

2012 - Rêves de jambes - © Roland GUILLON

2012 – Rêves de jambes – © Roland GUILLON

Avoir de bonnes jambes, donc une bonne forme, c’est ce que souhaite tout cycliste.

Être en forme et donc en parfaite santé c’est ce que je vous souhaite pour cette année, le reste sera facile.

2016 - Rêves de jambes - © Roland GUILLON

2016 – Rêves de jambes – © Roland GUILLON

14 Déc2016
 

TransAtlantic Way 2017La deuxième édition de la TransAtlantic Way (TAW) partira le jeudi 8 juin 2017.
Pour la première édition nous étions 29 inscrits (et 19 à être allés jusqu’au bout).
L’édition de 2017 était initialement également limitée à 50 participants…
Le 8 novembre dernier je vous indiquais que les trois quarts des places (37 sur 50) étaient déjà prises…
Depuis les choses se sont rapidement emballées !
À tel point qu’Adrian O’Sullivan (l’organisateur) a clos les inscriptions… après avoir plus que doublé la limite puisque nous sommes 107 inscrits !
Nul doute que d’ici le départ il y aura quelques désistements, mais comme par ailleurs Adrian a proposé de constituer une liste d’attente, nous serons vraisemblablement une centaine à nous lancer sur les routes d’Irlande en juin prochain !

Quelques infos sur les 107 inscrits pour 2017 :

  • 103 « solos » et 2 paires (les deux sont mixtes homme/femme);
  • 13 femmes dont 11 en solo;
  • 19 nationalités;
  • 8 français (pas de femme);
  • 2 belges (pas de femme);
  • des anciens de la TCR dont un certain… Mike Hall (créateur et organisateur de la TCR) !

La deuxième édition de la TransAtlantic Way devrait être sacrément passionnante !

08 Nov2016
 

Nous sommes exactement à sept mois du départ (jeudi 8 juin 2017) et à cette heure les trois quarts des places sont prises (37 inscrits pour 50 places)…

Pour l’instant ne sont inscrits que des coureurs en « solo ».

Sur les 37 : 4 femmes, ce qui est plutôt élevé pour ce type d’épreuve, et 6 Français (même remarque !).

BOUTEZ EN AVANT

BOUTEZ EN AVANT !

07 Sep2016
 

Cette année j’étais de la première édition de la TransAtlanticWay (TAW).

Sur 29 à avoir finalement pris le départ, nous sommes 19 à être allés jusqu’au bout de l’épreuve

Contrairement à la TCR l’essentiel du parcours de la TAW est imposé et suit le parcours de la Wild Atlantic Way, plus longue route côtière du monde.

TransAtlanticWay ©cyclo-long-cours.fr

Certains participants (6 sur 19) ont été amenés à raccourcir le parcours…
Plutôt que de les éliminer, l’organisateur a fait le choix de leur octroyer une pénalité… allant jusqu’à 1 jour et 20 heures !…

Ce choix de l’organisateur me parait discutable : envisagerait-on de se contenter d’octroyer une pénalité à un athlète qui couperait des tours de stade d’un 5000 mètres ?

Cette remarque mise à part, l’organisation de cette épreuve, dont c’était la première édition, était excellente. Surtout par rapport à la TCR…

En dehors d’un sms puis d’un coup de fil de l’organisateur reçus peu après mon arrivée à Blarney Castle (fin de la TAW), il y a quelques jours dans la boîte aux lettres, le « diplôme » :

Diplôme TAW 2016

Diplôme TAW 2016

13 jours ce n’est pas un temps remarquable en soit… Même si en fait je suis bien content d’être allé jusqu’au bout, sans couper le trajet, malgré des problèmes de santé dans les mois précédant le départ (lorsque je suis parti pour l’Irlande il y avait trois mois que je n’étais pas monté sur mon vélo…).

Même si nous n’avons pas été gâtés par la météo, le parcours est vraiment extraordinaire et mériterait d’être vu avec des cieux plus cléments…

Cette année le départ n’a pu avoir lieu comme prévu directement de la cour du Trinity College du fait de travaux devant la sortie de celui-ci.

TAW 2016 - Départ - Trinity College

TAW 2016 – Jour du départ – Travaux du tramway devant Trinity College

En ma présence, promesse a été faite à Adrian O’Sullivan (l’organisateur de la TAW) qu’en 2017 l’entrée principale du Trinity College serait réservée pour le départ…

Adrian a vraiment l’intention de faire de la TransAtlanticWay une épreuve réputée dans le domaine de l’ultra comme la TCR et la TransAm.

Les inscriptions pour 2017 sont déjà ouvertes… Pour 50 participants maximum…

Nous sommes déjà 11 inscrits…

Nous ?
Et oui je me suis déjà inscrit !
Et si tout va bien, cette fois ce ne sera pas pour du tourisme…

Départ de Dublin le jeudi 8 juin 2017.

TransAtlanticWay 2017