07 Mai2018
 

La nuit dernière, bivouac dans un champ à vaches… sans les vaches !

À mon réveil, un petit chat blanc, à quelques mètres se demandait quel animal pouvait bien se planquer là dedans…

Depuis 7h00 je cherche désespérément un en endroit où prendre un petit-déjeuner…

C’est ici, à Lézardrieux que j’ai trouvé.

Et encore c’était pas simple…

Boulangerie fermée, le café ne fait que café.

J’ai du trouver une supérette pour acheter des croissants sous boîte plastique et revenir au café…

03 Mai2018
 

Ce matin, à trois jours du départ de la première édition du Gravel Tro Breizh (tour de Bretagne à VTT), petit courriel de l’organisation…

Le parcours a été chamboulé…
Un certain nombres de modifs un peu partout…
Certes, globalement le parcours est semblable… mais, malgré tout… pas identique !
Et surtout il est trop tard pour tout reprendre…
Je ferai donc avec la trace fournie par l’organisation…

Dommage car j’aime bien naviguer avec ma propre trace, refaite précisément…

Si la trace GPS du parcours ne sera rendue publique que plus tard, le parcours n’est pas non plus un secret militaire !

De toute façon, maintenant que la page du suivi satellite est publiée, il est facile de consulter le parcours !

Nous avons 12 contrôles à valider (en comptant l’arrivée) – Délai total : 180 heures :

  • CP0 : RENNES (35) Départ – Camping des Gayeulles – dimanche 6 mai, 08h00
  • CP1 : Les Rues / PLEURTUIT (35) – Kilomètre 100 – avant le dimanche 6 mai 19h00
  • CP2 : MORLAIX (29) – Kilomètre 376 – avant le lundi 7 mai 19h00
  • CP3 : HUELGOAT (29) – kilomètre 401 – avant le mardi 8 mai 19h00
  • CP4 : St MICHEL-de-BRASPART / MENEZ MIKEL (29) – kilomètre 456
  • CP5 : CAP de la CHÈVRE – Commune de CROZON (29) – kilomètre 528
  • CP6 : MENEZ HOM (29) – kilomètre 570
  • CP7 : Phare d’Eckmülh – PENMARCH (29) – kilomètre 659 – avant le jeudi 10 mai 12h00
  • CP8 : Phare de DOELAN aval (56) – kilomètre 758
  • CP9 : Port de LOMENER (56) – kilomètre 797 – avant le jeudi 10 mai 19h00
  • CP10 : PLOUAY (56) – kilomètre 836
  • CP11 : MALESTROIT (56) – kilomètre 960
  • CP12 : RENNES (35) Arrivée – Camping des Gayeulles – Kilomètre 1086 – avant le dimanche 13 mai 20h00

Carte Gravel Tro Breizh 2018

Pour le suivi satellite, j’ai rajouté un bandeau fixe sous la barre de menu avec le lien.
Je porte le numéro 51… comme le Pastis ! (Le signe qu’il fera beau ???)

02 Mai2018
 

Réglons son compte… au compteur !Combien de fois n’ai-je pas lu des comptes-rendus de sorties vélo se terminant par quelque chose du genre :
« Bilan : 201,78 kilomètres »

À bon ?
201,78… sûr que ce ne serait pas 201,47 kilomètres ?
Ou…

Étudions un peu la question.

Un compteur de vélo, comment ça marche ?

Si c’est vous qui l’avez monté, vous avez du installer un petit aimant sur un des rayons de la roue avant (généralement).
Face à cet aimant, une petite bobine (fixée sur la fourche) délivre une impulsion de courant à chaque passage de l’aimant devant elle.
Le compteur se contente… de compter les impulsions.
Une impulsion = un tour de roue.
95.000 impulsions = 95.000 tours de roue.
Simple !

Mais pour en déduire la distance parcourue, il convient de connaitre précisément la circonférence (le tour) de la roue…
Vous vous souvenez sûrement avoir initialisé votre compteur avec une valeur du style : « 2.124 mm ».

Si votre roue mesure 2.124 millimètres de circonférence et que durant votre parcours elle a effectué 95.000 tours, alors vous avez parcouru :
2.124 x 95.000 = 201.780.000 millimètres… soit 201,78 kilomètres comme l’affiche le compteur.

La roue tourne !

OK, où est le problème ?

Compter les tours de roue c’est facile.
Mais la circonférence que vous avez entrée au départ… vous êtes sûr que c’est bien 2.124 millimètres… et pas 2.123 mm, 2.120 mm ou 2.125 mm ? Ou…

  • Et d’ailleurs, comment avez vous obtenu cette valeur de 2.124 millimètres ?
  • Votre vélo était-il chargé comme lors de la sortie d’aujourd’hui ?
  • Vous étiez bien assis sur votre vélo lors de la mesure ?
  • Vous avez roulé en ligne droite lors de la mesure ?
  • Vous avez mesuré un tour de roue, ou moyenné sur plusieurs tours…
  • Vos pneus étaient-ils neufs ? Le sont-ils toujours ? Peut-être en avez-vous changé depuis d’ailleurs ?
  • À quelle pression étaient-ils gonflés ? La pression était-elle la même aujourd’hui ?

Voyons un peu ce qui se passerait si votre roue a bien effectué 95.000 tours mais avec des circonférences différentes :

Circonférence
en mm
Nombre
de tours
Distance affichée
en km
Erreur
en km
2.124 95.000 201,78
2.123 95.000 201,68 -0,10
2.125 95.000 201,87 +0,09
2.130 95.000 202,35 +0,57


Remarque : pour cet exemple on considère que la roue fait réellement 2.124 mm de circonférence. Votre roue a donc bien effectué 95.000 tours… et cela quelle que soit la circonférence que vous avez rentrée dans la mémoire du compteur.

Comme vous pouvez le constater, une erreur d’un simple millimètre sur la circonférence de la route entraine un écart d’un hectomètre (100 mètres) au bout de 200 kilomètres…
Alors, donner une distance au décamètre près… c’est soit naïf… soit stupide !

Remarque (encore une !) : une « simple » usure du pneu de 159 microns (0,159 mm) entraine une baisse de circonférence de 1 millimètre et donc une erreur d’affichage du compteur de l’ordre de 50 mètres tous les 100 kilomètres…

Alors, le BRM 1000 déclaré comme faisant 1005,18 kilomètres…

Déjà que l’on n’était pas sûr de la dénivelée… voilà que l’on ne sait même plus quelle distance on a effectivement parcourue…

Décidément, la vie est dure !

Cyclogito n°14 - La vie est dure ©cyclo-long-cours.fr