09 Juil2012
 

Plus de trois mois après ma chute au départ de la Diagonale Brest-Perpignan, ma cheville gauche, victime d’une entorse, reste très enflée, chaude et douloureuse.

Aujourd’hui j’ai subi une IRM laquelle montre un important épanchement synovial (en blanc sur l’image)…

9 juillet 2012 : IRM cheville gauche

L’IRM montrant également des signes d’algodystrophie, il va me falloir être patient…

Maintenant il est clair que l’ensemble de mon programme 2012 est à l’eau…

26 Avr2012
 

Après trois mois de préparation, mon programme vélo pour 2012 commence pour de bon ce mercredi 4 avril avec le départ de la Diagonale Brest-Perpignan.

08h20, ciel noir, 3°c, il pleut… j’arrive au commissariat de Brest pour y valider mon départ.

Le policier de faction est nouveau à ce poste et ne connait pas les Diagonales mais il est très sympathique et ne demande qu’à s’informer…
Le personnel, nombreux à embaucher à cette heure là, qui me salue en me souhaitant bon courage lui confirme, s’il en était besoin, que je ne lui raconte pas de bobards !

Le départ est prévu pour 08h30, j’ai donc quelques minutes devant moi.
Surprise : Pierre Riou mon vélociste (Vélosprint – Brest) vient assister à mon départ !

4 avril 2012 : départ du commissariat de Brest

Alors que l’heure « H » sonne, voilà Vincent qui vient me prendre en photo :

4 avril 2012 : départ du commissariat de Brest

Au programme de cette première étape : 265 kilomètres afin d’atteindre Saint-Brévin-les-Pins, juste après le pont de Saint-Nazaire.
J’ai donc prévu de quitter Brest par le sud, selon une route très courte mais un peu chaotique.
Afin de rejoindre le pont Albert Louppe je compte emprunter les ports de commerce et de plaisance selon un trajet maintes fois effectué.

Autant nous avons vécu un véritable été lors des deux dernières semaines de mars, autant nous sommes repartis largement en hiver en ce début avril. Les prévisions météo sur l’ensemble de mon parcours (Brest-Perpignan-Strasbourg-Brest) ne sont pas bonnes : froid et pluie sont au programme…
Du coup j’ai adapté mon bagage en conséquence. Je crains surtout de me geler lorsqu’il faudra chaque matin reprendre la route vers cinq heures…
J’emporte donc plus de vêtements qu’à l’accoutumée.

Afin de pouvoir jongler avec une plage de volumes à transporter très variable (entre une nuit froide et une après-midi ensoleillée la quantité de vêtements à caser n’est pas la même, sans parler des stocks de nourritures à avoir lors des étapes un peu « désertiques » des dimanches-lundis) j’ai opté pour la version « trois sacoches » :

  • deux sacoches latérales pour les fringues, le petit matériel indispensable et la nourriture;
  • une sacoche sur le porte-bagages pour tout ce à quoi je veux pouvoir accéder rapidement.

Au total cela ne représente pas un poids considérable (j’avoue ne pas avoir pesé) mais suffit à modifier le comportement d’un vélo de course et demande une petite adaptation dans la conduite de l’engin.

Je n’ai pas fait un kilomètre depuis le commissariat que ma roue arrière dérape sur la chaussée grasse et trempée.
Par réflex, sentant venir la chute, je tente de déclipser mes chaussures mais la gravité me prend de vitesse et ma cheville gauche en pleine rotation latérale est prise en sandwich entre le bitume et le vélo sur lequel je suis toujours accroché…
La douleur est vive et instantanée…
Malgré tout j’arrive à me relever, jeter un rapide coup d’œil à ma monture qui semble ne pas avoir souffert (normal c’est moi qui l’ai protégée !) et repartir…

4 avril 2012 : carte postale départ de Brest-Perpignan

4 avril 2012 : passage du col de Toullaëron Col de Toullaëron

4 avril 2012 : Contrôle à Hennebont

4 avril 2012 : Hennebont

4 avril 2012 : Sainte-Anne-d'Auray

Accès au pont de Saint-Nazaire

4 avril 2012 : Saint-Nazaire

5 avril 2012 : entorse cheville gauche

5 avril 2012 : Petit déjeuner à Bourgneuf-en-Retz

5 avril 2012 : Saint-Gilles-Croix-de-Vie 5 avril 2012 : Jean-Paul à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

5 avril 2012 : Saint-Gilles-Croix-de-Vie

5 avril 2012 : Contrôle aux Sables d'Olonne

5 avril 2012 : passage à Longeville

5 avril 2012 : La Rochelle

5 avril 2012 : La Rochelle 5 avril 2012 : La Rochelle

5 avril 2012 : Contrôle à La Rochelle

5 avril 2012 : Cognac

6 avril 2012 : Entorse !

6 avril 2012 : Cognac 6 avril 2012 : Cognac

6 avril 2012 : Cognac 6 avril 2012 : Cognac

7 avril 2012 : Cognac

Fin... provisoire !

09 Avr2012
 

Certains se disent peut-être qu’il était totalement insensé de tenter de continuer après une telle entorse.

Alors, oui ou non, était-il raisonnable de parcourir près de 600 kilomètres à vélo en ce début avril glacial, avec une cheville aussi enflée ?

Et bien, après m’être présenté hier aux urgences, voici la notice du médicament qui m’a été prescrit :

20120410-180854.jpg

08 Avr2012
 

Bien, me voilà de retour à la case départ plus tôt que prévu et après un petit tour par la case « Urgences » de l’hôpital… (oui, je sais, quatre jours après…)

Pas de fracture ni d’arrachement osseux… pour le reste, il faut attendre que ça « dégonfle » avant d’en dire plus.
Donc repos, la patte en l’air…

D’un autre côté… je suis prêt à repartir !

Chute de vélo !