01 Juil2016
 

Sur des épreuves spéciales comme la TCR ou la TAW, le plus « nul » c’est l’après  arrivée.

En effet, durant des jours il a fallu batailler pour arriver là et puis d’un coup tout s’arrête et l’on se retrouve à Pétaouchnok avec un vélo chargé, des fringues de vélo plus très fraîches, au milieu de gens « normaux » qui n’ont absolument aucune idée de ce que vous faites là ni comment vous y êtes arrivé…

Le pire dans ce genre là fut la TCR l’an dernier où une fois la ligne d’arrivée franchie… on se retrouvait totalement livré à soi-même au milieu d’une ville de 18 millions d’habitants… (« L’organisation » était là pour le premier tiers des participants mais rien n’avait été proposé pour l’hébergement).

Au moins pour la TAW l’arrivée avait lieu dans un hôtel avec l’assurance d’au moins une nuit de réservée.

Arrivé hier 30 juin, j’ai préféré me poser ici un jour (donc deux nuits) plutôt que de partir errer dans Cork à la recherche d’un nième hébergement.

Et c’est ainsi que j’ai pu accueillir ce soir le seul duo de la TAW : les Néerlandais Eelco & Cristel.

image

TAW2016 : Blarney Castle

Ce soir nous avons dîné ensemble à l’hôtel. C’était vraiment sympa de pouvoir échanger sur nos vécus respectifs de l’épreuve.

En particulier l’écart de 24 heures dans nos avancées a entraîné des conditions météo parfois radicalement différentes… Je suis passé à Dingle sous le déluge et eux le lendemain sous le soleil…

01 Juil2016
 

Ce matin en remontant à ma chambre après le petit-déjeuner je croise dans le couloir un type super bien sapé (costard, cravate)… moi je suis en tenue cycliste… pas trop fraîche…

Pourtant, le plus à l’aise des deux n’est celui que l’on croit…

Moi j’ai réussi mon examen… lui est là pour un entretien d’embauche dans la pièce d’à côté…

En parlant de fringues pas fraîches, j’ai été voir si je pouvais me dégoter quelque chose de plus discret que ma tenue cyclo-long-cours…
Et c’est vrai que les courses ça peut être ch…

image

TAW2016

Du soleil malgré tout aujourd’hui… même si, le temps de repasser à l’hôtel je retrouve Blarney trempé ! Une averse furtive…

Dans tous les cas…

image

TAW2016 : Lovely day for a Guinness

N’est-il pas ?

image

TAW2016

À Blarney Castle il y l’hôtel qui constituait l’arrivée finale de la TransAtlanticWay :

image

TAW2016 : Blarney Castle Hôtel

Mais, avant tout, à Blarney Castle il y a… un château ! (Ben oui, vu qu’il y a « Castle » dans le nom !)

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

De ce château on a une jolie vue :

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

Mais si l’on vient du monde entier (si, si !) à Blarney Castle, ce n’est pas pour la vue (non, non !)

image

TAW2016 : Blarney Castle

C’est pour embrasser…

image

TAW2016 : Blarney Castle

Tsst, tsst…
C’est pour embrasser une pierre !

image

TAW2016 : Blarney Castle

OK, il faut se mettre dans une position plutôt ridicule acrobatique pour embrasser la dite pierre…

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

Mais elle est supposée accorder un don d’éloquence à qui l’embrasse…
Vue la queue… si ça marche il va falloir trouver la pierre de surdité…

À tout hasard, des fois que la providence ne vous ait pas bien vu embrasser la pierre, vous pouvez acheter la preuve de votre c*nnerie :

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

Avec un petit supplément, votre photo dans la position du cafard phytoxé (sur le dos, les pattes en l’air) peut être mise directement sur fessebouc et autres…

S’ils croient que je vais me prêter à pareille escroquerie plaisanterie, ils peuvent toujours s’assoir…

image

Pendant ce temps là, d’autres se livrent à la peinture au smartphone (balayage multi-couche de toutes les murailles) :

image

TAW2016 : Blarney Castle

Vous me reconnaissez ?

image

TAW2016 : Blarney Castle

Autour du château, il y a un joli jardin.

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

Je crois que ce soir je ne prendrai pas de légumes…

Des oeuvres d’art.

image

TAW2016 : Blarney Castle

image

TAW2016 Blarney Castle

image

TAW2016 : Blarney Castle

Du haut de ces murailles, quelques vigiles siècles vous contemplent…

image

TAW2016 : Blarney Castle

(Comme en Angleterre, en Irlande les caméras de surveillance sont omniprésentes)

Pendant ce temps, au Blarney Castle Hôtel, une exposition beaucoup plus intimiste…

image

TAW2016

Mais je vous garantis, que l’odeur EST éloquente !!!

Enfin, n’oublions pas que Blarney Castle était avant tout le but d’une belle Aventure !

image

TAW2016 : Blarney Castle

01 Juil2016
 

Comme déjà expliqué, les dates de la TAW ayant été modifiées bien après mon inscription, il m’a fallu composer avec ce changement, sachant qu’il n’y a qu’un ferry par semaine entre Cork et la Bretagne (Roscoff, près de chez moi).

Le choix que j’ai fait est de profiter du délai dont je disposais en me gardant une petite marge (arriver le jeudi 30 juin pour un ferry le samedi 2 juillet).

Prendre moins de temps en route m’aurait fait arriver ici plus tôt et donc… glander en attendant le ferry.
Or, il ne fait pas un temps à glander…

L’arrivée de la TAW étant le Blarney Castle Hôtel, j’y reste pour deux nuits.
Cela me permet de me poser un jour…

Demain j’ai 25 kilomètres à faire (avec la traversée de Cork) pour rejoindre le ferry pour 15h00.

En comptant ma « rando perso » Cork – Dublin j’aurais fait plus de 2800 kilomètres en Irlande.

image

TAW2016

MERCI à tous pour les messages de soutien et de félicitations !

Roland

30 Juin2016
 

Quelle journée !

Hier soir j’avais trouvé un super coin pour bivouaquer : un emplacement pour pique nique avec sol en bois, grande table pour appuyer mon vélo et poser mes affaires et un toit pour me protéger de la pluie…

Le tout au bord d’une crique, à quelques mètres de la mer (à marée haute hier soir, basse ce matin).

À mon arrivée le ciel était dégagé et petit à petit il s’est rempli d’étoiles…

Mais cette nuit il a plu…
Grâce au toit je n’ai pas reçu une goutte et ce matin j’ai pu tout remballer au sec.

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Au démarrage le temps était vraiment maussade… et rapidement il s’est mis à pleuvoir de plus en plus fort…

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Question météo, ça va de mal en pis…

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

S’ils changent de voiture, ils repeignent la maison ?

image

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Kinsale, le Pub « White House » où avait le 3ème contrôle marquant la fin du Wild Atlantic Way.
image

Sur les routes, la vitesse est « limitée » à 100 km/h…
Mais il y a des exceptions. Ici elle était limitée à 80…

image

TAW2016

Une dernière étape pas facile, avec une succession de forts pourcentages tant en montée qu’en descente et la nécessité de menager ma monture qui commençait à rechigner.
En particulier le plateau central qui a bien mal aux dents depuis quelques jours…
C’est le plus solicité et là, il est au bout du rouleau.
Il entraîne toujours mais si je force dessus… au mieux la chaîne dérape, ou elle saute sur le petit plateau… perdre 13 dents d’un coup c’est dur !
Ces derniers jours j’ai donc du soit travailler en force sur « la plaque », soit en vélocité sur le petit plateau…

30 Juin2016
 

Je suis bien arrivé (aux alentours de 19h00) à Blarney Castle, point final de la TAW !

Sachant que nous étions partis le 17 juin à 10h20 cela me fait environ 13 jours 8 heures 40 minutes.
Quasiment 181 kilomètres par jours dans des conditions qui n’ont rien à voir avec un BRM…

Je n’ai coupé aucune pointe y compris la dernière qu’il fallait avoir envie d’aller chercher…

image

TAW2016