15 Sep2015
 

TCR 2015 : seulement 50% de réussite !

En ce 15 septembre (jour de la saint Roland !) à 01h09 je reçois un courriel pompeusement intitulé « Transcontinental 2015 Full Results » !

Les organisateurs de la TCR étant semble-t-il fâchés avec les statistiques, leurs informations se présentent une fois de plus sous la forme de listings… très bien pour connaitre sa position sur la liste d’arrivée (ou d’abandon…) mais un peu limité je trouve…

J’ai donc épluché cela pour vous en faire une synthèse que voici.

S’il était prévu 200 participants (solos + « paires »), en fait nous n’étions que 172 à prendre le départ.

29 nationalités étaient représentées

Les 10 pays les plus représentés au départ :

Pays Partants
Royaume-Uni 67
Allemagne 20
France 16
Belgique 12
Italie 10
Pays-Bas 6
États-Unis 5
Suisse 5
Australie 3
République Tchèque 3
Total : 147


Les 25 autres partants représentant 19 autres pays : Argentine (1), Autriche (1), Canada (1), Croatie (1), Danemark (1), Finlande (1), Grèce (1), Irlande (2), Lituanie (1), Macédoine (1), Malte (1), Malaisie (1), Nouvelle Zélande (2), Roumanie (2), Russie (1), Slovénie (2), Espagne (1), Suède (2), Afrique du Sud (2).

Toutes catégories confondues 86 participants ont réussi la TCR 2015 : 76 solos et 10 en duos.

Soit exactement 50% de « Finishers ».

Je suis classé 68ème avec un temps officiel de 19 jours, 18 heures et 40 minutes.

Taux de réussite des différentes nationalités :

Si l’on s’intéresse au taux de réussite des 10 pays les plus représentés, les résultats sont les suivants :

Pays Partants Finishers Réussite
États-Unis 5 5 100 %
France 16 12 75 %
Italie 10 7 70 %
Pays-Bas 6 4 67 %
Australie 3 2 67 %
République Tchèque 3 2 67 %
Suisse 5 3 60 %
Belgique 12 6 50 %
Royaume-Uni 67 24 36 %
Allemagne 20 4 20 %
Total : 147 69 47 %


Pénalités :

Sur les 86 Finishers, 52 (60,5 %) se sont vu infliger des pénalités variant de 1 à 6 heures.

Pénalité Nombre %
Aucune 34 39,5 %
1 heure 26 30,2 %
2 heures 4 4,7 %
3 heures 6 7,0 %
4 heures 2 2,3 %
5 heures 5 5,8 %
6 heures 9 10,5 %


Ces pénalités correspondent à l’emprunt de portions de routes interdites aux vélos. Par exemple :

  1. en France, un petit bout de la N94 au niveau d’Embrun est interdit aux vélos : pénalité 1 heure;
  2. en Albanie, la SH1 au sud de Lezhe possède un tronçon de 13 kilomètres considéré comme « autoroute » : pénalité 2 heures;
  3. en Albanie, sur la route entre Tirana et Elbassan il y une nouvelle autoroute avec un tunnel interdit aux vélo : pénalité 3 heures.

(Ce ne sont que des exemples)

N’échappant pas à la règle générale mon temps est affecté de 3 heures de pénalité, correspondant aux cas 1 et 2 ci-dessus.

Il ne s’agit aucunement d’erreurs de navigation de ma part mais de choix assumés !
J’y reviendrai dans mes comptes rendus mais voici ma position :

  1. lorsque je suis passé au niveau d’Embrun, secteur que je connais bien pour y être passé plusieurs fois à vélo dans les deux sens, j’ai délibérément choisi de rester sur la N94 qui contourne la ville plutôt que de traverser celle-ci. Je pense que le contournement par la N94, plus rapide pour les voitures, est plus long en distance. Vu l’heure à laquelle je suis passé je suis resté sur la nationale. Je crois ne pas avoir vu de voiture…
  2. concernant la SH1 en Albanie (entre Shkodër et Tirana) j’avais préparé la version « tout SH1 » et la version « j’évite le tronçon de 13 kilomètres interdit aux vélos », laquelle rajoutait 7 kilomètres. Si je suis resté sur la SH1 c’est que… c’est paradoxalement le tronçon le plus sûr (par rapport à la circulation) que j’ai emprunté dans ce pays ! La « bande d’arrêt d’urgence » sur laquelle j’ai roulé était plus large que les deux voies dédiées aux voitures ! Nombreux étaient d’ailleurs les locaux à y rouler à vélo (y compris à contre-sens) sans que ça pose problème. J’ai d’ailleurs été doublé par un policier à mobylette (interdite !) qui ne m’a évidement pas fait de remarque… Mon seul regret étant d’ailleurs que ce tronçon ait été si court ! La suite (approche et traversée de Tirana), parfaitement autorisée aux vélos, relevant elle de la tentative de suicide…

Mais attention : je ne conteste pas ces pénalités. Il est tout à fait normal pour une organisation de ne pas cautionner l’emploi de routes interdites.
Cela dit, si c’était à refaire, je le referais…

Dernière remarque : nous pouvons constater que l’organisation a bien épluché nos parcours !

23 Août2015
 

Bien évidemment il est hors de question de se prendre pour un grand champion, je ne suis qu’un modeste amateur de 53 ans (bientôt 54…) et serais bien incapable de suivre le rythme des coureurs de « La Grande Boucle »…
Savoir si eux seraient capables de réaliser la Transcontinental Race en en respectant les règles est une autre histoire…

Rappelons que les règles fondamentales de la TCR (rouler seul et sans assistance) correspondent en fait à celles des premières grandes courses cyclistes… dont le Tour de France ! Mais à l’époque d’Henri Desgrange.

Mais cela ne nous empêche pas de mettre en vis à vis les éditions 2015 de ces deux épreuves :

TRANSCONTINENTAL RACE 2015 TOUR DE FRANCE 2015
TCR2015a (320 x 165) TdFLogo (196 x 165)
Borne 4282 km Borne 3360 km
Soit 922 km de plus pour la TCR
TCR : 19 jours, 18 heures et 40 minutes (pour moi !)
(Épreuve continue)
TdF : 23 jours
(Course à étapes)
Soit 3 jours de moins pour la TCR
TCR : moyenne de 216,5 km / 24 heures TdF : moyenne de 146,1 km / jour
Soit moitié plus de kilomètres chaque jour pour la TCR (+48%) avec un vélo deux fois plus lourd
TCR 2015 - Bosnie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Routes ouvertes à la circulation

Tour de France

TdF : Routes réservées à l’épreuve

TCR 2015 - Turquie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Mais si, ça va passer…

Tour de France

TdF : Des routes refaites spécialement !

TCR 2015 - Mon tableau de bord ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Trouver sa route de jour comme de nuit

Tour de France

TdF : Étapes encadrées

TCR 2015 - Mon vélo chargé ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Autonomie totale

Tour de France

TdF : Ravitaillement en vol !

TCR 2015 - Beyciler, Turquie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des rencontres !

Tour de France

TdF : Des contacts !

TCR 2015 - Repas à Tirana, Albanie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Du concret !

Tour de France

TdF : Des promesses !

TCR 2015 - Source de glucides ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Pour les Grands !

Tour de France

TdF : Pour les petits !

TCR 2015 - Bosnie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des vaches libres !

Tour de France

TdF : De la vache en boîte !

TCR 2015 - Hôtel Buza, Shkodër, Albanie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Bonne nuit !

Tour de France

TdF : Bonnet de nuit !

TCR 2015 - Monténégro ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Les nids…

Tour de France

TdF : Les poules !

TCR 2015 - De la Bosnie à la Turquie attaques quotidiennes de chiens sauvages ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Clébard !

Tour de France

TdF : Kleber !

TCR 2015 - Lion d'Amphipolis, Grèce ©cyclo-long-cours.fr

TCR : De l’authentique !

Tour de France

TdF : Du toc !

TCR 2015 - Dopage ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des bâtons !

Tour de France

TdF : Du bidon !

TCR 2015 ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Un maillot, pas de pub, de la détermination !

Tour de France

TdF : Des maillots, de la pub, du pognon !


21 Août2015
 

TCR - 4282 km ©cyclo-long-cours.fr Huit jours après mon arrivée à Istanbul, un petit point en attendant le, ou plutôt les comptes rendus.

Comme je l’écrivais le lendemain de l’arrivée je ne souffre d’aucune douleur suite à cette épreuve hors du commun.
Rythme cardiaque, pression artérielle, tout est normal.

Bien que tout le monde me pose la question « alors, tu as perdu combien ? »… je ne me suis pas pesé !

Cela dit, depuis mon retour une énorme fatigue s’est abattue sur moi ! Un énorme besoin de sommeil !
Je mange également « comme quatre » !
Je me donne jusqu’à la fin du mois avant de redevenir raisonnable… pour l’instant je cède à toutes mes envies !

Le tracker satellite a été renvoyé à « l’organisation »… nul doute que ce système est vraiment génial. À tel point que j’envisage sérieusement d’en acheter un pour de futures Aventures au long cours…

Mon carton validé :

TCR 2015 - Rider n° 136 - Roland GUILLON ©cyclo-long-cours.fr

Compte tenu du décalage horaire (Grèce et Turquie ont une heure de plus que nous) j’ai mis 19 jours, 19 heures et cinq minutes…

Les cinq minutes c’est pour ne pas m’être précipité pour faire valider mon carton mais avoir discuté un minimum avec un collègue arrivé peu avant… Le barman avait bien vu que j’étais là puisque j’avais posé mon vélo contre son comptoir mais il a attendu que je lui donne mon carton… Mais inutile de chipoter pour si peu !

L’essentiel pour moi est d’être allé jusqu’au bout de ce périple difficile physiquement et extrêmement dangereux du fait d’une circulation intense, anarchique et totalement ignorante des règles élémentaires de sécurité routière… sans parler des attaques quotidiennes de meutes de chiens sauvages…

Au-delà de ces difficultés propres à l’épreuve et aux pays traversés, aller au bout de celle-ci lorsque je m’y suis inscrit pouvait tout simplement sembler : « Mission impossible »…

TCR 2015 - Mission impossible ©cyclo-long-cours.fr

Votre mission, si vous l’acceptez, consistera à rallier Istanbul à vélo en partant des Flandres. Vous ne pourrez compter ni sur l’organisation ni sur quiconque pour vous venir en aide. Les chiens, les voitures et les camions chercheront par tous les moyens à vous tuer. Vous risquez d’être détruit avant la fin de cette bande !

16 Août2015
 

Me voilà rentré au port.
Les voiles sont carguées.

16 août 2015 : Fin de l'Odyssée TCR

16 août 2015 : Fin de l'Odyssée TCR

Retour à la cuisine locale.

16 août 2015 : Fin de l'Odyssée TCR

MERCI à toutes celles et tous ceux qui m’ont suivi et soutenu dans cette formidable Odyssée.
Le temps de retranscrire mon journal de bord, de trier et mettre en forme mes photos et je vous conterai les mille et une anecdotes que je ne vous ai pas données « en direct ».

16 août 2015 : Fin de l'Odyssée TCR

(Photos de l’Hermione, La Frégate de la Liberté, en escale à Brest jusqu’à demain matin)