19 Fév2011
 

Ce samedi 19 février le Comité Départemental de Cyclotourisme du Morbihan organisait une réunion/débat à Pontivy. Le thème : comment aborder dans les meilleures conditions possibles la 17ème édition du Paris-Brest-Paris Randonneur.

« Mener à bien un PARIS-BREST-PARIS ou une épreuve d’ultra distance, repose sur l’absolue nécessité d’un solide entraînement. Pourtant, accumuler les kilomètres est loin d’être suffisant pour garantir la réussite de l’épreuve. Si la préparation est vitale, de multiples « grains de sable » peuvent, en effet, gripper la mécanique. Parmi ces causes majeures d’échecs, déshydratation et apport nutritionnel inadapté tiennent le tout premier rang ! »

Cette réunion était animée par :
  • Daniel JACOB, préparateur physique à l’IUFM de Bretagne;
  • le Docteur Catherine ALLANORE CHOTARD, médecin généraliste et médecin du sport à Vannes, médecin de la ligue de Bretagne FFCT;
  • le Docteur Michel FRESSIER, médecin généraliste à Vilaines-la-Juhel, responsable médical du contrôle de Vilaines-la-Juhel au cours des deux dernières éditions du PBP.

À noter : tous trois ont déjà participé à Paris-Brest-Paris. Ils parlent donc en tant que professionnels mais également avec l’expérience du participant.
Daniel Jacob était finisher au dernier triathlon d’Embrun.

Réunion Pontivy : préparation PBP 2011 ©cyclo-long-cours.fr

De gauche à droite : Daniel Jacob, Dr Michel Fressier, Dr Catherine Allanore Chotard

Continue reading »

10 Fév2011
 

Dans mon message précédent consacré à ma première sortie vélo, je disais consacrer les trois premiers mois de l’année à un entrainement essentiellement en salle. Introduisant progressivement des sorties sur route de plus en plus longues.

Voici, un peu plus précisément comment je prépare ma saison « longues distances ».

J’utilise trois appareils de « cardio-training » : un cyclo-ergomètre, un rameur et un stepper.
Continue reading »

03 Fév2011
 

Comme annoncé dans mon programme pour 2011 les premières épreuves auront lieu en avril. Un brevet de 200 kilomètres le 3, un autre de 300 kilomètres le 17 et une Flèche Vélocio le 22.
Les deux brevets ne devraient pas poser de problème normalement. Je considère que les « longues distances » commencent au-delà des 300 kilomètres.
La Flèche Vélocio elle, avec ses 438 kilomètres en 24 heures chrono et environ 4000 mètres d’ascensions sera le premier vrai rendez-vous de cette année.

D’ici là, il convient de s’entrainer !
Continue reading »

15 Juin2010
 

Troisième sortie en trois jours, cette fois encore en tant sue sariste.
Un petit tour de 34 Km histoire de rencontrer deux diagonalistes de Montpellier (Alain et Bernard) sur la Diagonale Brest-Perpignan.
Total de ces trois sorties : 129 Km.
Pas de problème particulier.
Je vais être raisonnable (si, si !) d’ici à mon prochain contrôle avec le chirurgien le 24 juin. Mais je pense pouvoir raccrocher mon programme 2010 rapidement…

Bernard et Antoine Bernard et Antoine Antoine et Bernard
14 Juin2010
 

Départ un peu moins tôt ce jour : j’ai rendez-vous à 07h45 devant le commissariat de Brest avec Jean-Claude et Daniel qui tentent la Diagonale Brest-Perpignan.

En tant que sariste, je vais les guider pour sortir de Brest et rejoindre Landerneau par la route touristique qui longe l’Elorn (RD233) et les accompagner jusqu’à la route de Sizun (D764).
Total 50 Km pour cette deuxième sortie en vélo de course.

Daniel et Jean-Claude prêt à partir pour Perpignan

13 Juin2010
 

Après plusieurs essais avec mon vélo de randonnée, je tente une première sortie en vélo de course.
Je parts de chez moi à 4 heures du matin (non, ce n’est pas pour éviter de tomber sur le chirurgien !) avec l’intention d’être au commissariat de Brest pour guider Isabelle et Jean-Philippe dans leur sortie de Brest pour leur Diagonale Brest-Perpignan en tandem !

Bref, je remonte enfin sur mon vélo pour jouer mon rôle de sariste !

Jean-Philippe et Isabelle, un peu surpris ! Jean-Philippe et Isabelle

La position sur le vélo de course est bien plus en appui sur les bras que sur le vélo de randonnée et je sens bien que cela tire au niveau de l’épaule gauche. Aucune douleur mais la position est un peu limite par rapport à la mobilité encore retreinte de l’articulation.
Cela dit, cette première sortie de 45 kilomètres a été un vrai régal !
Celui qui n’a jamais roulé de nuit à vélo ne sait pas ce qu’il perd !