05 Juin2015
 

Demain, 6 mai 2015 à 07h00, je prendrai le départ du BRM 600 de Carhaix.

Distance officielle : 603 kilomètres.

Le délai pour un 600 étant étant de 40 heures, il convient d’être rentré pour dimanche 23 heures…

Le parcours de ce brevet est assez inhabituel : il est en forme de « 8 ».
Une première boucle dans le sud de 362 kilomètres qui nous ramène à Carhaix pour entamer un boucle dans le nord de 241 kilomètres.

06-07 juin 2015 : BRM 600 de Carhaix (29) ©cyclo-long-cours.fr

Mon intention est de dormir quelques heures dans mon fourgon lors du passage à Carhaix dans la nuit de samedi à dimanche.

Six contrôles intermédiaires :

  • Audierne (km 93)
  • Sainte-Anne-d’Auray (km 242)
  • Guéméné-sur-Scorff (km 307)
  • Carhaix (km 362)
  • Lesneven (km 448)
  • Lannion (km 537)

J’avais réalisé le brevet de 600 de Carhaix en 2007 mais le parcours était différent (pas de « 8 » à l’époque). En 2010 et 2011 j’avais réalisé le BRM 600 de Brest.
J’avais prévu de le refaire cette année mais il tombait les 30-31 mai et j’étais pris ce weekend là…

09 Mai2015
 

Ce samedi 9 mai 2015, à 18h00, je prendrai le départ du BRM 400 de Guipavas.

Distance officielle : 401 kilomètres.
Le délai pour un 400 étant étant de 27 heures, il convient d’être rentré pour demain 21 heures…

9-10 mai 2015 : BRM 400 de Guipavas (29) ©cyclo-long-cours.fr

Cinq contrôles intermédiaires :

  • Morlaix (km 51)
  • Carhaix (km 98)
  • Lézardrieux (km 178)
  • Quintin (km 232)
  • Châteaulin (km 352)

J’avais déjà réalisé ce brevet en 2011. (Cette année là, le départ avait eu lieu à 20h00)

Pour l’instant : léger crachin et ciel uniforme…

9 mai 2015, 14h00 le ciel... ©cyclo-long-cours.fr

04 Mai2015
 

Nombreux sont ceux qui me posent cette question !

Alors plutôt que de continuer à répondre individuellement à chacun, voici ma réponse officielle !

Cette année mon objectif prioritaire est très clairement la Transcontinental Race !

C’est une épreuve hors normes, une véritable Aventure, plus de 4000 kilomètres, pas d’assistance, seul à travers de nombreux pays… bref tout pour me plaire !

Paris-Brest-Paris ?
L’épreuve est totalement différente, avec des milliers de participants, des points de contrôles (et donc de ravitaillement/hébergements) tous les 80 kilomètres, etc…
C’est une fête du vélo, beaucoup moins une Aventure !

Attention, je ne dénigre pas PBP !
C’est une très belle épreuve, elle n’a lieu que tous les quatre ans, l’accueil du public (au moins pour la partie bretonne) est génial.
Paris-Brest-Paris reste une épreuve incontournable dans une vie de cycliste au long cours !

Alors ?
Tout d’abord disons qu’il n’y a pas de contre-indication à préparer PBP lorsqu’on prépare la TCR !
S’inscrire à PBP ne demande que de réaliser quatre BRM : 200, 300, 400 et 600 kilomètres.
Autant dire que ce n’est pas du luxe de réaliser de tels brevets dans le cadre de sa préparation à la TCR !…
Surtout si l’on en profite pour tester ses choix techniques (je vais y venir prochainement dans une succession d’articles)…

La seule question en fait est la suivante : serai-je en état de faire Paris-Brest-Paris huit jours après la Transcontinental Race ???

En effet, pour la TCR il convient d’être arrivé à Istanbul pour le samedi 8 août au plus tard et PBP commence le dimanche 16 août à Paris…

Comme la réponse à la question (suis-je en mesure d’enchainer ?) je ne l’aurai qu’à ce moment là… Je préfère jouer la prudence !

En conséquence de quoi… j’ai la ferme intention de faire « comme si » je prenais le départ de Paris-Brest-Paris cette année encore !
(De toute façon je préfère « finalement je ne peux pas » à « en fin de compte j’aurais p’têtre pu »…)

Pour ce qui est des brevets qualificatifs, je n’ai pas fait de BRM 200.
Tout bonnement car ceux du coin avaient lieu lors des élections Départementales (22 et 29 mars derniers) et que j’y étais impliqué…
Qui plus est… 200 kilomètres (en dehors des quelques mois d’hiver pour le Dodécaudax) je trouve ça un peu court !

L’inscription à PBP exige certes les fameux quatre BRM qualificatifs mais on peut remplacer un brevet par un autre de distance supérieure.
Et c’est bien mon intention !

J’ai commencé le 18 avril dernier par le BRM 300 de Caudan.
Prochainement je vais réaliser un premier BRM 400. Brevet que je compte au minimum doubler.

Ensuite je m’inscrirai à PBP…

Mais huit jours après la TCR, pas sûr que ce sera du gâteau…

Paris-Brest-Paris ©cyclo-long-cours.fr