Roland

21 Mai2010
 

Officiellement je dois attendre le 24 juin pour avoir l’éventuel aval du chirurgien concernant ma reprise du vélo.
Cela dit, j’ai voulu faire une petite tentative.
C’est donc avec prudence, sur mon vélo de randonnée (celui-ci étant dépourvu de cale-pieds), que j’ai été faire quelques kilomètres autour de chez moi.
Cette tentative avait plusieurs objectifs : vérifier que je sais toujours faire du vélo (!), voir si les inévitables vibrations et secousses transmises par le guidon sont supportables au niveau de l’épaule et marquer une nouvelle étape dans ma rééducation.
Le bilan de ces quelques kilomètres est excellent. Je n’en suis que plus impatient de reprendre pour de bon !

19 Mai2010
 

Après avoir repris l’entrainement (en intérieur, sur ergomètre) avec mon bras gauche « ficelé » j’ai pu d’abord le détacher et le laisser pendre puis, progressivement, en m’aidant d’une sangle reliée au guidon, essayer de rapprocher ma main de celui-ci.
Il faut dire qu’en trois mois d’immobilisation je ne peux plus faire grand chose de mon bras gauche…
Mais ça y est, depuis ce jour je peux à nouveau me tenir au guidon avec les deux mains !
En un mois depuis la reprise de l’entrainement, j’ai parcouru 1367 Km… sur place !

18 Avr2010
 

Ma cicatrice est enfin à l’air libre et je peux à nouveau me doucher !
Je reprends donc l’entrainement sur mon ergomètre.
Pédaler en intérieur demande en général une certaine volonté. Que dire lorsqu’on a qu’un seul bras pour se tenir, l’autre étant fermement maintenu sur le ventre…

12 Avr2010
 

SAR : Service d’Accompagnement Routier

Parmi les diagonalistes existe un groupe de volontaires pour faire parti du SAR. On les appelle les saristes.

M’étant porté volontaire lors de la réunion annuelle des diagonalistes à Questembert, en novembre dernier, me voilà sariste à compter de cette année.

Étant interdit de vélo je ne peux faire un bout de route avec Vincent qui part de Brest pour sa première Diagonale, Brest-Perpignan.
Je me fais donc conduire à Sizun où je sais que Vincent doit poster sa carte postale « Départ ».

À 7 heures, il fait encore sombre au bout du monde. Vincent arrive et se met en quête d’une boîte au lettre. Ayant repéré celle-ci, je le hèle. Ne s’attendant pas à me voir, Vincent est un peu surpris en entendant son prénom dans le noir…

Le ciel est partiellement couvert mais le temps est au sec. Seulement 6 degrés ce matin et vent de nord-est bien rafraîchissant.

Le temps de remplir sa carte, le jour se lève et l’éclairage public s’éteint. Une longue journée commence pour Vincent…

Sizun Diagonale Vincent Sizun Diagonale Vincent Sizun Diagonale Vincent
05 Mar2010
 

Le 16 février 2010, lors d’une sortie en ski de fond, je suis victime d’une mauvaise chute.
Mauvaise ? Pourquoi, il y en a de bonnes ?
Disons que celles qui se terminent par un simple hématome cutané et/ou un bleu à l’amour propre ne sont pas aussi mauvaises que celles qui impliquent des mois de chamboulements…

Lors d’une chute, même pas spectaculaire, je me suis cassé l’épaule (au niveau de la glène). Un cas pas simple me dira le radiologue, nécessitant de voir un spécialiste de cette articulation.

KC