09 Jan2018
 

Profitant du répit avant le retour de la pluie, nouvelle sortie VTT sur les chemins en bord d’Elorn et dans les bois de La Forest et de Saint-Divy.

Vive les bains de boue !

Pas de crainte que la terre ne sèche de si tôt…
En fin de parcours la pluie avait commencé à reprendre et depuis c’est le déluge…

  5 Responses to “Sortie VTT”

  1. Tout de suite dans le bain (de boue) le nouveau VTT !

  2. Superbes photos, mais pas mal de dégâts a priori.
    En tout cas, pas trop d’idée sur tes pneus à crampons, les simple pneus gravel ne doivent pas être facilement domptables sur de tel terrains!
    J’ai testé les chemins dans le vignoble gaillacois et cela dérape à une vitesse folle quand on est habitué au bitume.

    • Les pneus à crampons réagissent bien dans la gadoue.
      Ça patine un peu dans les passages les plus gras mais ça arrive toujours à propulser la machine… à condition de bien aborder les passages en question…
      En revanche sur le bitume on a un peu l’impression de conduire un tracteur…
      Pour l’instant je fais avec les pneus livrés avec l’engin.
      Tout le dilemme sera de choisir les bon pneus pour la Gravel Tro Breizh et la French Divide…
      Je verrai le moment venu, pour l’instant j’use ceux là !
      De toute façon ma priorité ira toujours à la fiabilité plutôt qu’au soi-disant rendement…
      (je ne veux même pas imaginer réparer une crevaison avec des roues dans l’état de ma photo…)

      • Je ne te ferais pas l’injure de te suggérer de glaner des comparatifs sur les pneus sur quelques sites anglais qui sont devenus mes références et plaisirs de lecture (rien à voir avec nos sites).

        • Il y a les conseils des uns et des autres et… il y a également la facilité/possibilité de se procurer certains pneus…

          J’ai repéré par exemple des modèles de chez Schwalbe susceptibles de m’intéresser à la vue de leurs caractéristiques, mais… dont je ne trouve les références nulle part sur les site de VPC…
          Il n’y a pas d’urgence mais dans le pire des cas je demanderai à mon vélociste s’il peut se les procurer…

          La difficulté c’est de trouver un modèle vraiment capable de s’adapter à des conditions… très diverses et… non totalement connues à l’avance…
          Exemple : partir sur la French Divide avec des super pneus pour terrain sec s’il tombe des cordes début août…

          Mais je le redis, ma priorité va à la fiabilité.
          À quoi sert un peu avec un « super rendement » s’il se déchire dès qu’il frotte un peu trop fort sur un caillou ?…
          D’autant que les vélocistes ne courent pas forcément les chemins du Morvan ou du Massif Central…

Leave a Reply to Daniel Douguet Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)