30 Juin2016
 

Quelle journée !

Hier soir j’avais trouvé un super coin pour bivouaquer : un emplacement pour pique nique avec sol en bois, grande table pour appuyer mon vélo et poser mes affaires et un toit pour me protéger de la pluie…

Le tout au bord d’une crique, à quelques mètres de la mer (à marée haute hier soir, basse ce matin).

À mon arrivée le ciel était dégagé et petit à petit il s’est rempli d’étoiles…

Mais cette nuit il a plu…
Grâce au toit je n’ai pas reçu une goutte et ce matin j’ai pu tout remballer au sec.

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Au démarrage le temps était vraiment maussade… et rapidement il s’est mis à pleuvoir de plus en plus fort…

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Question météo, ça va de mal en pis…

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

S’ils changent de voiture, ils repeignent la maison ?

image

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

image

TAW2016

Kinsale, le Pub « White House » où avait le 3ème contrôle marquant la fin du Wild Atlantic Way.
image

Sur les routes, la vitesse est « limitée » à 100 km/h…
Mais il y a des exceptions. Ici elle était limitée à 80…

image

TAW2016

Une dernière étape pas facile, avec une succession de forts pourcentages tant en montée qu’en descente et la nécessité de menager ma monture qui commençait à rechigner.
En particulier le plateau central qui a bien mal aux dents depuis quelques jours…
C’est le plus solicité et là, il est au bout du rouleau.
Il entraîne toujours mais si je force dessus… au mieux la chaîne dérape, ou elle saute sur le petit plateau… perdre 13 dents d’un coup c’est dur !
Ces derniers jours j’ai donc du soit travailler en force sur « la plaque », soit en vélocité sur le petit plateau…

  2 Responses to “TAW2016 : La dernière étape”

  1. Manifestement j’avais bien repéré le lieu de bivouac d’hier soir, idéal en effet au vu du climat actuel.

    Belles vaches de pré salé. Il doit être difficile de trouver du beurre doux dans le coin.

    80 km/h sur ce type de route, n’est-ce pas un tantinet excessif, notamment pour la sécurité des cyclistes ?

    Bonne nuit.

  2. Il s’agit peut être d’un panneau pour limiter la vitesse du vent!

Leave a Reply to Daniel Douguet Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)