23 Août2015
 

Bien évidemment il est hors de question de se prendre pour un grand champion, je ne suis qu’un modeste amateur de 53 ans (bientôt 54…) et serais bien incapable de suivre le rythme des coureurs de « La Grande Boucle »…
Savoir si eux seraient capables de réaliser la Transcontinental Race en en respectant les règles est une autre histoire…

Rappelons que les règles fondamentales de la TCR (rouler seul et sans assistance) correspondent en fait à celles des premières grandes courses cyclistes… dont le Tour de France ! Mais à l’époque d’Henri Desgrange.

Mais cela ne nous empêche pas de mettre en vis à vis les éditions 2015 de ces deux épreuves :

TRANSCONTINENTAL RACE 2015 TOUR DE FRANCE 2015
TCR2015a (320 x 165) TdFLogo (196 x 165)
Borne 4282 km Borne 3360 km
Soit 922 km de plus pour la TCR
TCR : 19 jours, 18 heures et 40 minutes (pour moi !)
(Épreuve continue)
TdF : 23 jours
(Course à étapes)
Soit 3 jours de moins pour la TCR
TCR : moyenne de 216,5 km / 24 heures TdF : moyenne de 146,1 km / jour
Soit moitié plus de kilomètres chaque jour pour la TCR (+48%) avec un vélo deux fois plus lourd
TCR 2015 - Bosnie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Routes ouvertes à la circulation

Tour de France

TdF : Routes réservées à l’épreuve

TCR 2015 - Turquie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Mais si, ça va passer…

Tour de France

TdF : Des routes refaites spécialement !

TCR 2015 - Mon tableau de bord ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Trouver sa route de jour comme de nuit

Tour de France

TdF : Étapes encadrées

TCR 2015 - Mon vélo chargé ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Autonomie totale

Tour de France

TdF : Ravitaillement en vol !

TCR 2015 - Beyciler, Turquie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des rencontres !

Tour de France

TdF : Des contacts !

TCR 2015 - Repas à Tirana, Albanie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Du concret !

Tour de France

TdF : Des promesses !

TCR 2015 - Source de glucides ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Pour les Grands !

Tour de France

TdF : Pour les petits !

TCR 2015 - Bosnie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des vaches libres !

Tour de France

TdF : De la vache en boîte !

TCR 2015 - Hôtel Buza, Shkodër, Albanie ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Bonne nuit !

Tour de France

TdF : Bonnet de nuit !

TCR 2015 - Monténégro ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Les nids…

Tour de France

TdF : Les poules !

TCR 2015 - De la Bosnie à la Turquie attaques quotidiennes de chiens sauvages ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Clébard !

Tour de France

TdF : Kleber !

TCR 2015 - Lion d'Amphipolis, Grèce ©cyclo-long-cours.fr

TCR : De l’authentique !

Tour de France

TdF : Du toc !

TCR 2015 - Dopage ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Des bâtons !

Tour de France

TdF : Du bidon !

TCR 2015 ©cyclo-long-cours.fr

TCR : Un maillot, pas de pub, de la détermination !

Tour de France

TdF : Des maillots, de la pub, du pognon !


  23 Responses to “TRANSCONTINENTAL RACE vs TOUR DE FRANCE”

  1. Il y a un point commun : La caravane publicitaire, certes moins « fournie », et bizarrement positionnée au coeur de la course, sur la TCR puisque consistant exclusivement en réclames de glaces, magnums et autres sundaes…….

    ——> Je suis parti (loin) 🙂

    • Ah ah ah ! Je vois que tu as « embrayé »… —> CP (qui ne veux pas dire ici « check point »).

      • C’était prévu dès le départ, mais j’ai la (mauvaise) habitude de publier au fur et à mesure que je rédige plutôt que d’attendre que mon article soit totalement bouclé…

  2. Salut Roland,

    Excellent cet article !

    Plus prosaïquement, le TdF rapporte (plus ou moins) aux coureurs alors que la TCR coûte aux participants.

  3. Bravo Roland pour cet article et ta « performance de randonneur ». Ton blog m’a aidé à me convertir au vélo lorsqu’il fallait que je donne un nouvel élan à ma vie suite à quelques déboires ! Désormais, j’enchaîne les Dodécaudax et le PBP en l’espace de 18 mois… que de chemin parcouru mais je ne suis pas encore à ton niveau ! Well done et continue de vivre ta passion avec autant de plaisir ! Nicolas

  4. Après une pause de quelques jours pour encourager quelques autres valeureux cyclotouristes, je viens m’assurer que tu es bien rentré.
    Quel plaisir de te lire. Ce dernier message comparatif est éloquent.

    Ton humour tout au long de cette TCR, tes récits poignants nous ont tenus en haleine. Mais nous devons bien avoir en tête, comme tu l’as si souvent dit, que pour toi ce n’était pas qu’une belle aventure. Tous les risques liés à la circulation routière et autres rencontres avec les animaux sauvages montrent combien nous sommes petit dans ce monde de brutes.

    Bravo encore pour ta PERFORMANCE.

  5. super ton article… Réalistico humoristique…

  6. Un point commun aux deux épreuves : le grand vide existentiel, presque source de dépression, qui accable les « télé-spectateurs » lorsque tombe le rideau.

    😉

    P.

    • Ah mais Pascal, s’il y a sûrement du vrai dans tes propos, je pense tout de même avoir des supporters d’une toute autre classe que ceux du TdF !
      😉
      R.

  7. Belle idée que cette comparaison, j’ai eu l’occasion de parler avec un pro, il m’a dit n’avoir jamais dépassé 8h sur un vélo, il était étonné du temps passé au cours d’une flèche.
    J’ai pour voisin (15km) Mr Geminiani, au cours d’une discussion, je lui parle de PBP randonneur, il ne connaissait pas.

    • Intéressant, ta remarque (sur Geminiani). Celà démontre que certains auront eu l’esprit étroit toute leur vie.

      Un des participants de la TCR, Alain Rumpf #20, suisse de son état, a travaillé, encore récemment, et pendant + de 20 ans à l’UCI.
      (Maintenant il projete d’organiser des vacances à vélo)

  8. Un truc, qui n’a pas à voir avec la teneur (du verbe « tenir », se tenir les côtes – de rire) de ton billet, auquel tu fais allusion au-début, à savoir le tour eud’France de Mr Desgrange.
    Mr Mike Desbarn*, en voulant « retrouver » le supposé esprit de ces débuts, a peut-être voulu pousser le bouchon un peu loin, en pensant que, à cette époque, les journaux informaient si peu les gens qu’ils laissaient le lecteur dans l’expectative en, par exemple, ne donnant pas le nombre exact de coureurs au départ. Alors que, évidemment, non.
    Et donc, en 2015, nous ne savons toujours pas, un mois après le « start », combien exactement de participants sont partis du « bourg de Gérard » (175 ou 172 ?). Et, si 175, trois participants sont toujours inconnus.
    (Ou alors c’est moi qui divague)

    Mais, comme tu l’as déjà dit plusieurs fois, cet aspect « light » de l’orga sera évoquée dans tes CR.

    • Ouais… Je compte effectivement, dans ma conclusion sur cette épreuve, donner mon avis sur « l’organisation »…
      Autant j’adhère à 200% à la notion de « sans assistance » autant je trouve que « l’organisation » relève du « Allo, y-a-quelqu’un ?… Euh, y-a-personne ??? »

      C’en est même une caricature de notre « société de communication »…
      Ils ont un site internet, sont sur Fesse-bouc… mais ne sont pas foutu de mettre à jour quoi que ce soit…
      Ils avaient deux bagnoles pleines de matos, des photographes… mais rien n’a encore été publié…
      Sur leur site ils en sont restés au contrôle n°1 mais incomplet…
      Sans vouloir me vanter, j’ai été foutu de participer à l’épreuve tout en mettant mon site à jour plusieurs fois par jour et avec des photos prises tant avec mon smartphone qu’avec mon appareil photo et eux qui ont quitté Istanbul il y a deux semaines et qui étaient plusieurs par voiture n’ont toujours rien mis sur leur site…
      Mais c’est vrai que pour l’année dernière tout s’arrêtait au Mont Lovcen (3ème et dernier contrôle des éditions précédentes)… Cette année ils sont restés bloqués au Mont Ventoux…

      Nous étions suivis par satellite mais pas le moindre message de félicitation à l’arrivée…
      Ils ont été foutu de nous envoyer des mails pendant l’épreuve pour nous dire de rameuter famille et amis à la « fête » du 8 août à Istanbul (ben oui, il n’y aurait pas assez de participants présents…) mais c’était à nous de les contacter pour savoir comment renvoyer notre tracker (100 € de caution en jeu tout de même) alors qu’ils étaient en mesure de communiquer les infos à tout le monde systématiquement…
      Nous ne savons pas combien sont partis, ni combien sont arrivés…
      En fait, ce sont eux qui auraient bien besoin d’assistance !!!

  9. Une question. Tu dis qu’ils ont envoyé des mails pour le 8 Aout. Est-ce que tu (vous) as reçu un mail vous informant que l’arrivée était déplacée après le 10 Aout, au Sedona Concept, 5 km avant le café Hisar, tout en laissant la possibilité de pointer au café, comme les autres arrivés avant ?

    Ils avaient mis cette info sur FB, mais il fallait consulter leur page FB, ou celle en « english ».

    Au Sedona Concept, l’équipe du mag et des gens (je t’avais parlé de Erdal Akboga) vous attendaient avec boissons etc et photos et « bikebox » pour emballer le vélo pour l’avion. J’ai été un peu déçu de ne pas voir ces photos de ton arrivée.

    A moins que tu le savais et as volontairement fini ton voyage au café Hisar.

    • NON cette info ne nous a pas été communiquée !
      C’est en te lisant que j’en ai eu connaissance… trop tard !
      Cela m’aurait servi pour l’emballage du vélo et m’aurait évité une énorme galère à l’aéroport…

      C’est une parfaite illustration de cette non-organisation de la TCR…
      Pourquoi, alors qu’ils ont nos adresses mail ne pas pas nous communiquer directement les infos (ils savaient qui était encore dans la course) utiles voire indispensables ?!
      Parce que nous envoyer l’adresse de la cérémonie « de fin » alors que tu es encore à 1000 bornes ou plus…

      Je ne pense pas que nous étions nombreux à tenir un blog « en direct » tout en participant… alors essayer de glaner des infos improbables sur leur site, Fesse-bouc, Twitter…
      Pour moi la TCR n’est pas une course sans assistance mais une épreuve sans organisation…

  10. J’avais hésité à t’en informer (j’avais juste mis succinctement un plan, mais tu n’avais pas dû le comprendre) pensant, à tort donc, que vous étiez forcément au courant.

    La plupart se sont arrêtés au Sedona. C’est donc que, soit ils lisaient FB, soit ils avaient été informés par des proches/correspondants…

  11. encore bravo, c’est très très fort. Excellentissime comparatif 🙂

  12. Il vaut mieux en rester au comparatif humoristique TCR/TDF qu’aux amers commentaires à venir de ton récit.
    L’humour a ma préférence. Mais cela révèle un côté obscur de l’organisation.
    Reste à voir ce que 200 en tirera cette fois.

    Sophie MATTER nous suit assez longtemps sur son Mille, veille toute la nuit, concocte soupe et petit déjeuner pour les participants.
    Par contre, pas de suivi en ligne ni tracker, mais un road book , je vous dit pas!

  13. Salut Roland,

    Eh bien, le dernier est arrivé à bon port après 34 jours d’efforts. Bravo à lui !

  14. a peine moins long qu’une traversé du désert, mais quelle aventure.
    Aurat’il été reçu comme ses prédécesseurs?

  15. J’adore la chambre d’hôtel ! ! !

Leave a Reply to Abdoujaparov Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)