09 Août2015
 

GROS « coup de mou » » cet après midi.
Le contre coup de la tension permanente sur les routes des Balkans ?
Les conséquences de l’enchaînement de belles grimpettes ? (On parle tout le temps des kilomètres mais j’en suis à l’équivalent de plus de quatre fois l’Everest en dénivelé cumulé)
Sûrement « un peu » de tout ça.

Toujours est-il que je n’avançais plus…
Je décide donc que le premier coin où je trouve de quoi dormir sera le bon…
Ouais…

À Vevi il y a un hôtel. La tôliere refuse catégoriquement que je mette le vélo dans ma chambre. Je décide donc de me casser.
Sur ce, un gars sort de l’hôtel, me salut en français. Et pour cause, il vient de La Roche-sur-Yon et se rend… à Istanbul !
Mais en stop !
Il dit m’avoir vu plusieurs fois sur la route…

Bref, la passe d’armes avec l’ancienne m’a redonné du tonnus !
Je reprends ma route.
Superbe paysages désertiques. Ce qui ne fait pas trop mon affaire, moi qui voulait me coucher tôt…

image

image

image

image

Finalement j’arrive à Edessa et m’arrête au premier hôtel que je trouve.
Re-prise de bec avec le tôlier cette fois…
Bon, je n’ai pas fait 3500 bornes à vélo pour venir me faire voir chez les Grecs et être pris… pour une tête de Turc !

Je veux calmer le jeu et dis au type que je suis désolé, je suis fatigué, je viens de traverser la Macédoine…
Au P. !
Qu’est-ce que je n’avais pas dit là !…
Le gars m’interromp et commence à partir dans un discours comme quoi ce n’est pas la Macédoine mais l’ancienne république de …
Je l’arrête net en lui disant que je ne suis pas venu là pour parler politique !
Et lui : « mais c’est pas de la politique, c’est historique, il y a des fouilles qui… »
Mais c’est qu’il insiste le bougre !
Il commence à me prendre la tête (de Turc, oui !)
STOP ! Je ne sais pas où j’étais mais c’était pas facile ! Alors, la clef please, et basta !

Dire que je souhaitais juste dormir après m’être tapé la Macédoine à vélo… pas qu’on me fasse un vélo sur la Macédoine avant d’aller dormir !

Il s’agit de l’hôtel ALFA. Comme j’ai promis que j’allais lui faire de la pub…
Ce type me semble être l’alpha et l’oméga du mec buté… en plus c’est bien la peine de parler grec et de ne pas savoir écrire Alpha !!!

Je suis ressorti ensuite pour me chercher un petit quelque chose à manger…

En fait toute la ville était dehors aux terrasses des restaurants et des cafés… Ça va la crise ?
Angela, viens un peu voir ça !

Je suis mon nez (normal, vu qu’en général il me précède !) et arrive dans un endroit qui sent bon la viande grillée.
Pas facile de commander lorsquon ne comprend goutte au menu…
Je demande donc un truc à emporter « plein de viande et de frites ».
Reste ensuite à repasser l’entrée de l’hôtel sans me faire chopper avec ma pitance turco-moldave par mon cerbère politico-historien… mission accomplie !

Et me voilà bien installé pour un réveillon de première classe en tête à tête avec moi-même, vu qu’il y un miroir devant ma table.
Un peu l’impression d’avoir deux fois plus à manger !
Et du coup dans la chambre ça sent bon !…

image

Ah, au fait, le chien grec à moins de poubelles à se faire que celui du pays d’à côté (j’ai pas dis le nom, hein ?!) du coup ça le rend hargneux… J’ai de nouveau été pris en chasse par un molosse…
Je devais encore sentir la Macédoine… Merde, je l’ai dit !

  6 Responses to “TCR : Edessa – km 3511”

  1. Bonsoir Roland,

    La Macédoine a toujours été une occasion pour les Grecs de raconter des salades…. depuis Alexandre.

    Bon repas et bonne nuit après ce coup de mou (après les chiens, les chats) qu’on espère passager.

  2. Bravo Roland,
    T’es devenue une légende ! je crois que j’aurais bâché depuis belle lurette.
    Ca sent la fin, profites en à donf !…….

  3. J’espère que la nuit fut bonne. Apparemment le coup de fatigue n’avait pas atteint le cerveau, après nous avoir fait réviser notre géographie, tu as la prétention de nous faire réviser notre histoire balkanique… Ca va prendre plus de temps, faudrait pas oublier que tu es attendu …Au bout de ce qui est l’Europe mais pas la CEE.
    Bonne route le Grand

    • Je n’ai pas la prétention de réviser l’histoire des Balkans. C’est l’autre guignol qui m’a prit le chou avec ça alors que la seule chose que je voulais c’était une chambre.

      Cela dit… en parlant de leçon d’histoire… il y a longtemps que la CEE c’est fini !
      Nous sommes dans l’UE depuis un bon moment ! 😀

  4. As-tu besoin d’aide ? On peut te « négocier » un plan « d’aide ».
    Voilà le deal : On t’envoie un vent à décorner les boeufs (et frais !), dans le dos, jusqu’à Istanbul.
    En échange, jusqu’à Istanbul, et après (parce que ça n’a pas de fin), tu t’engages à ne consommer que du yaourt. Mais, comme on est qd même humains, tu auras le droit à une viande blanche et 5 frites une fois par semaine.
    Ca te « va » ? Tu signes là.

    Et sinon, kantesse qu’on te voit avec ta casquette de la TCR ? Hin ? Et avec la visière relevée, bien entendu.

Leave a Reply to Daniel Douguet Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)