30 Sep2010
 

En rentrant du « 1000 du Sud » il y a deux semaines je mettais la dernière main à la préparation de mon triangle BS-SP-PB.
Alors que je m’apprêtais à réserver mes hôtels pour l’ensemble de mon parcours je reçois un coup de fil de Jocelyne Hinzelin, sariste* réputée de Strasbourg, me proposant de m’héberger pour les deux nuits entre BS et SP.

Hier Jocelyne est donc venue à ma rencontre sur la route entre Schirmeck et Molsheim et m’a guidé jusqu’au commissariat de Strasbourg.
Au bas mot, 80 Km. Bel exploit et geste bien courageux de la part de quelqu’un qui a été opèré il y a quelques mois du genoux et marche encore avec une béquille !

En arrivant chez elle, alors que je lui disais que j’avais l’intention de profiter de mon court séjour pour aller manger une bonne choucroute, elle me montre la cuisine et… la copieuse choucroute qui m’attendait !
Un vrai régal !
(J’étais tellement affamé que j’ai oublié de la prendre en photo !)

Ce matin, après une bonne nuit de repos, mes vêtements de vélo étaient déjà propres, prêts à sécher prêt du radiateur.

Copieux petit déjeuner auquel je me suis fait un plaisir de faire honneur :

À midi nous sommes allés avec un couple d’amis de Jocelyne manger dans un bon restaurant alsacien.
Je me suis régalé avec un plat de « Waedele » :

L’occasion de trinquer à la santé de Jocelyne et de la remercier pour la qualité et la générosité de son accueil :

*sariste = membre du SAR, Service d’Accompagnement Routier.
Un sariste est un diagonaliste qui accompagne, guide, aide un diagonaliste qui passe dans son secteur. Par exemple pour traverser une ville, le guider au départ ou à l’arrivée du/au commissariat, etc…
Cet été, Jocelyne à guidé 36 diagonalistes à leur arrivée ou départ de Strasbourg…

  4 Responses to “Strasbourg, pause 1”

  1. à quand le livre de recettes du diagonaliste?

  2. Et ce soir une « flamme » (kueche)? Pour garder la ….flamme.

    ……accompagnée BIEN SÛR (!) :
    d’un civet de biche/spätzle mariné au Gewurtz sur son lit de girolles.
    D’un petit coq au Riesling et baies de muscat
    D’une (ou deux) quenelle de brochet et ses petits choux verts
    D’une bonne tarte aux myrtilles
    D’un (léger) mandelbari aux amandes.

    Ben quoi, Roland, tu cales ?

    Ah j’oubliais. L’incontournable Kougelhopf sera pour demain et le départ.

    🙂 🙂

  3. Après cette pause, et bien repu te voilà prêt pour demain vendredi. La température après Dôle devrait être en hausse, espérons sans pluie ! Bonne route et à +

  4. bonne route du sud Roland,

    quel plaisir de te lire et que dire des saristes!

    bravo à tous ,

    phil35

Leave a Reply to phil35 Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)